Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

De nouveaux espoirs dans la lutte contre la pandémie - 18/07/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 6e édition de la conférence internationale sur le sida qui se tient à Rome en Italie, réunit plus de 5 500 chercheurs et experts venant de 190 pays. Ils se sépareront le 19 juillet après trois jours de travaux. Durant ces assises, un accent particulier est mis sur les derniers résultats scientifiques rendus publics dans le cadre de la lutte contre la maladie, notamment en ce qui concerne l'utilisation des médicaments antirétroviraux qui permettent de prévenir l'infection. Il est établi que les dernières avancées scientifiques en la matière sont prometteuses.

Deux nouvelles études conduites sur plusieurs personnes non séropositives au Botswana, au Kenya et en Ouganda, publiées récemment, témoignent de l'efficacité des médicaments. Elles ont montré que les antirétroviraux jouent effectivement un rôle essentiel dans la prévention du sida et que la prise quotidienne d'un de ces médicaments peut réduire de 63% à 73% le risque de contamination par le VIH. « C'est une avancée scientifique majeure qui reconfirme le rôle essentiel que le traitement antirétroviral doit jouer dans la réponse au sida », a déclaré Michel Sidibé, le directeur exécutif d'Onusida.

Face au coût élevé d'un traitement par antirétroviraux, une annonce satisfaisante a été faite il y a quelques jours. Unitaid, une organisation chargée de centraliser les achats de médicaments afin de faire baisser les prix, a indiqué avoir signé avec Medecines Patent Pool, sa fondation suisse, un accord avec le laboratoire américain GILEAD pour fabriquer et vendre à bas prix des antirétroviraux dans les pays pauvres. « Ces médicaments ne sont utilisés aujourd'hui que par 4% des personnes qui sont sous traitement, car ils sont trop cher. Ce nouveau partenariat est donc bienvenu », s'est réjoui Michel Sidibé.

En marge de la conférence, Jean-Paul Moatti, professeur en économie de la santé, a estimé que l'utilisation d'antirétroviraux en prévention de l'infection pourrait être rentable au bout de dix ans. Ces avancées sont les bienvenues face à une maladie qui touche plus de 33 millions de personnes dans le monde, dont 22,5 millions en Afrique subsaharienne, trois décennies seulement après l'apparition du virus.

Nestor N'Gampoula & Pierre Donadieu

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !