Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les professionnels du secteur font le bilan de leur structure à mi-parcours - 08/09/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La session d'évaluation à mi-parcours des services sanitaires du département de Pointe-Noire a été ouverte le 8 septembre par Jean de Dieu Balendé, directeur départemental de la santé de Pointe-Noire. Se déroulant dans la salle de conférence d'Eni Congo, en présence de Joseph Senga, conseiller sanitaire du préfet de Pointe-Noire, elle regroupe près de soixante-dix participants issus des circonscriptions socio-sanitaires, des services spécialisés et des structures hospitalières publiques et privées.

Cette session, qui prendra fin le 9 septembre au soir, va faire le bilan des activités de chaque structure de santé à mi-parcours afin d'identifier les forces et les faiblesses liées au fonctionnement de chaque structure en vue de recadrer certaines activités comptant pour le deuxième semestre 2011.

À l'ouverture, Joseph Senga a loué les efforts de la direction départementale de la santé de Pointe-Noire qui joue un rôle d'appui aux structures sanitaires, dans la transmission des informations, l'adaptation spécifique des normes nationales aux conditions locales, sans oublier son concours dans l'application et la supervision des activités. « La politique nationale repose sur des actes stratégiques tels que la promotion et la protection de la santé, l'accessibilité aux soins et services, le renforcement des capacités de gestion du système de santé, la promotion du secteur privé, la rationalisation des activités. Ceci, dans le seul but d'améliorer l'état de santé des populations », a-t-il indiqué.

« À la fin de cette session, nous voudrions de vous qu'il y ait un meilleur suivi du plan d'action du département », a déclaré Jean de Dieu Balendé.

Hervé Brice Mampouya

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !