Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle : le Congo enregistre des progrès - 14/10/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La sénatrice Philomène Fouty Soungou, ambassadrice de la campagne pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle (Carmm), a déclaré, le 12 octobre à Brazzaville, à l'occasion de la journée thématique sur la santé maternelle, que 80% des Congolaises enceintes accouchaient en présence de sages-femmes. Cette affirmation s'appuie sur les résultats d'une récente enquête réalisée au Congo par les experts de la santé maternelle. La sénatrice a convié les infirmiers et les sages-femmes à se montrer attentifs pendant la période postnatale, où des problèmes de lactation, d'hémorragie sévère peuvent notamment survenir, afin de sauver des vies humaines.

« La grossesse est un état physiologique particulier qui, mal géré, peut tourner au décès maternel. L'accueil des patients et leur prise en charge par le personnel sont, entre autres, les points auxquels nous devons nous attacher », a rappellé Philomène Fouty Soungou.

Le taux d'accouchements à domicile (70%) tend à baisser en milieu urbain (53%) ; 34% des accouchements concernent des jeunes filles en cycle d'études secondaires, et 23% en cycle primaire.

« Dans certaines zones isolées, les personnels qualifiés et compétents manquent. Et, les femmes n'ont pas les moyens de payer les soins. Les croyances culturelles et le statut social de la femme sont aussi des facteurs qui peuvent l'empêcher de se soigner lorsqu'elle est enceinte », relève David Lawson, représentant du Fnuap au Congo.

Pour rehausser la qualité des prestations sanitaires, infirmiers et sages femmes ont souhaité, entre autres, la mise en place de pharmacies d'urgences au sein des maternités, l'affectation de personnel qualifié dans les centres de santé de l'hinterland et la dotation des membres de leur corporation en appareils de mesure de tension.

De même, sont soulignées, au nombre des priorités accordées par les autorités sanitaires nationales sur la question de la santé maternelle, la mise à disposition de médicaments à moindre coût, la prise en charge complète de certaines catégories de population (les enfants de -15 ans, les femmes enceintes), la mise en place d'un observatoire de décès maternels, l'institutionnalisation de la gratuité de la césarienne, la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées et des antirétroviraux aux malades du sida.

La santé maternelle, néonatale et infantile fait partie des 4e et 5e Objectifs du millénaire pour le développement que le Congo s'efforce à atteindre d'ici 2015.

Invité à expliquer brièvement la politique de son département en matière de santé maternelle, le directeur de cabinet du ministre de la Santé, Alexandre Aloumba, a fait un rappel des traités et conventions internationaux ainsi que des feuilles de routes et outils de planifications sur lesquels le Congo s'appuie pour défendre la question de la santé des femmes et des nouveaux-nés.

Il a aussi confirmé les progrès enregistrés en matière de santé maternelle et souligné que « 80% de femmes enceintes [allaient] à la consultation prénatale et 82% accouchaient devant un personnel de santé qualifié. Des changements notables sont attendus en 2012, déclaré Année de la santé ».

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !