Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La diaspora médicale et paramédicale du Congo en concertation en France - 19/12/2011 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La restitution des travaux du premier colloque sur la santé a eu lieu le 19 décembre à Brazzaville. Les activités avaient été organisées le 10 décembre à Paris par l'Association Synergies et Développement d'Afrique (SDA), en collaboration avec l'Agence de régulation des postes et des communications électroniques (Arpce), sur le thème « Amélioration du système de santé au Congo-Brazzaville : contribution et implication de la diaspora ».

À l'issue des travaux, plusieurs recommandations ont été faites, parmi lesquelles la mise en place d'une structure de gestion des personnels de la santé de la diaspora, qui sera dirigée par un cadre de cette communauté. Elle sera chargée de repérer, d'intéresser, de mettre en mouvement et de suivre l'implication des cadres de la diaspora.

Les participants ont convenu d'organiser, avec l'aide des ministères en charge, des missions d'enseignement, d'encadrement et de coopération, de participer à des campagnes de sensibilisation et de dépistage du diabète, de l'hypertension, de l'insuffisance rénale, du cancer, etc.

Il s'agira également de repenser et d'organiser la biologie médicale, d'instaurer une prise en charge de la femme enceinte du début jusqu'à la fin de la grossesse, d'exiger la présence permanente du pharmacien dans chaque officine tant qu'elle est ouverte, d'introduire les médicaments génériques au Congo, de créer le carnet de santé permettant le suivi de patients de la naissance à l'âge adulte, d'interdire les vendeurs à la sauvette de médicaments, communément appelés banas bilongos. Les recommandations, en un mot, touchent presque tous les domaines du système médical.

« Toute idée devra être mise en perspective et en adéquation avec les autres idées afin de construire une architecture organisationnelle, pratique et technique solide pour une amélioration effective et dynamique de notre système de santé, dans lequel la diaspora jouera un rôle important de façon durable », a précisé le docteur Arsène Bikoué, rapporteur et coordonnateur du colloque.

En effet, la conférence avait pour but de formuler à l'issue des travaux, des propositions concrètes visant la promotion de la santé.

À Brazzaville, la cérémonie de restitution du colloque s'est déroulée en présence de nombreuses personnalités politiques et administratives du pays et de représentants des organisations internationales accréditées au Congo.

Dans son mot de circonstance, le président du comité d'organisation, président du SDA, John Williams Bongho, a souligné l'importance de la concertation. Il a ensuite rappelé l'objectif de l'association, dont la mission est de travailler de concert avec tous ceux qui sont impliqués dans le développement du Congo, « afin que tous les secteurs vitaux de la société soient valorisés ».

Après la concertation de Paris, une forte délégation de professionnels de santé de la diaspora s'est rendue au Congo pour rencontrer les autorités du pays afin de témoigner de leur engagement à prendre part à la plateforme de réflexion autour du système national de santé.

Pendant son séjour, la délégation a eu de nombreuses séances de travail, dont la plus importante avec le président de la République, Denis Sassou N'Guesso. À la suite de cette rencontre, une visite des hôpitaux d'Oyo, de Doloise, de Pointe-Noire et de Brazzaville a été effectuée. L'état des lieux a permis aux professionnels de santé de la diaspora de s'imprégner de la situation sanitaire du Congo.

La délégation a loué et reconnu les efforts consentis par les professionnels de santé nationaux qui exercent leur profession dans des conditions difficiles. Elle s'est engagée à appuyer et soutenir « de façon durable » le développement du système de santé au Congo.

Yvette-Reine Nzaba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !