Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les pharmaciens souhaitent que les relations entre les grossistes et les tenants d'officines changent en 2012 - 07/02/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ce vœu a été émis le 4 février, par le président du Syndicat national des pharmaciens du Congo (Synaphac), Boniface Okouya, à l'occasion d'une rencontre avec tous les acteurs de la profession. « Cette année en cours est consacrée à la santé. Les dépenses en santé, employées aux médicaments s'élèvent à 90%. L'accès des populations aux médicaments se fait avec les médicaments génériques de qualité », a-t-il souligné. Selon lui, cette rencontre était le lieu idéal pour que chacun de ses confrères décide de s'engager à payer les cotisations de l'ordre et des syndicats.

Félicitant l'État congolais sur l'interdiction des sachets en plastique, il a rappelé la nécessité de l'application de la note 00227 signée le 21 février interdisant la vente des médicaments dans la rue et sur les étalages non appropriés, ainsi que l'appel de Cotonou, dont le président Denis Sassou N'Guesso fut l'un des signataires.

Le président du conseil national de l'Ordre des pharmaciens, Hyacinthe Ingani, a, pour sa part, rappelé que le métier de pharmacien était de pouvoir dispenser le médicament et d'assurer les fonctions des examens biologiques. Il a remercié la Synaphac pour cette initiative consistant à renforcer la cohésion et l'unité de la profession pharmacie. Hyacinthe Ingani a également appelé les pouvoirs publics à avoir un regard particulier sur les contraintes que rencontrent les pharmaciens dans l'exercice de leur profession. Il a, par ailleurs, annoncé le renouvellement prochain des instances dirigeantes de l'Ordre national des pharmaciens.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !