Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Le ministre de la Santé et de la Population, François Ibovi, a effectué, le 18 octobre, une visite au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville et à la direction de l'hygiène - 18/10/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La visite du ministre a pour but de s'imprégner des réalités sur le terrain des différentes structures relevant de son autorité, en vue de faire part de sa vision générale. Après avoir visité le bloc d'accouchement, la pharmacie, les services de réanimation et celui de l'accueil du CHU, le ministre a déclaré que le matériel était obsolète, relevant également le manque d'hygiène hospitalière.

François Ibovi a par ailleurs constaté que la gratuité de la césarienne ou des soins contre le paludisme, n'était pas respectée. Il a notamment précisé que du point de vue de la population, l'image du CHU était à redorer. « Nous devons ensemble garantir à la population, un état de santé meilleur, et ce dans des conditions de soin optimales », a-t-il précisé.

Et le ministre de poursuivre : « Je ne me suis pas contenté de ce que j'ai entendu au sein de la population. Il faut que l'organisation soit revue pour garantir un meilleur fonctionnement des structures sanitaires publiques et privées. »

Il a préconisé qu'il fallait que la « corbeille d'urgence » soit restaurée pour faire face aux premiers soins. « La pharmacie hospitalière doit être la seule source de vente de produits au sein d'un établissement », a-t-il ajouté.

François Ibovi avait commencé sa ronde à la direction de l'hygiène et de la santé publique, pour y inspecter les différents services, incluant celui de la nutrition et de l'alimentation ainsi que le laboratoire de contrôle sur la qualité des aliments et sur la pollution de l'air. « Je vous ai réservé ma première descente pour montrer que le système de santé publique ne se réduisait pas qu'à la médecine, vous êtes une des composantes de ce secteur. Votre rôle est souvent sous-estimé mais vous avez la lourde charge de prévenir d'éventuelles catastrophes alimentaires ou d'autres genres », a-t-il expliqué. Le ministre a déploré le manque d'équipements adéquats dans ces services. Selon lui, le matériel n'est pas à la hauteur des responsabilités qui incombent à cette direction.

Par ailleurs, pour François Ibovi « les missions de l'État sont de formuler et de mettre en œuvre des politiques sectorielles, de veiller aux différentes actions en collaboration avec les collectivités locales ainsi que d'accorder les moyens juridiques pour préserver la santé alimentaire des populations ».

À l'endroit des professionnels, le ministre leur a demandé que les politiques d'assainissement ou de prévention s'étendent dans les villes ou les villages. Il souhaite que ces programmes se poursuivent périodiquement afin de lutter contre les vecteurs. « Vous devez optimiser votre fonction dans les limites financières, matérielles dont vous disposez », a prévenu François Ibovi.

La ronde du ministre se poursuivra, le 19 octobre, dans d'autres structures privées telles que l'hôpital Cogemo et Netcare. Pour les services publics, la maternité Blanche Gomez, les hôpitaux de Makélékélé et celui de Base de Bacongo recevront la délégation ministérielle.

Luce-Jennyfer Mianzoukouta

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !