Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La campagne de mobilisation pour la lutte contre les maladies diarrhéiques et le choléra s'ouvre à Brazzaville - 24/10/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lancement officiel de l'opération permet de faire le bilan des interventions menées en riposte aux épidémies de choléra à répétition dans le but d'arrêter la tendance à l'évolution endémique de la maladie. Lancée depuis 2007 au Congo, la campagne de mobilisation sociale en faveur de la lutte contre ces maladies a été ouverte le 23 octobre au centre de santé intégré Maman-Mboualé, dans le quartier Ngamakosso (sixième arrondissement, Talangaï).

Le directeur de l'Hygiène publique et de la promotion de la santé, Alexis Mourou Mayoka, a procédé à son lancement officiel, en présence du délégué de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Congo, le Dr Ray Mankelé, et du secrétaire général de la mairie de Talangaï, Jean Amboua.

La campagne est organisée par la direction générale de la Santé en partenariat avec l'OMS au Congo, sur le thème « Population de Brazzaville, luttons ensemble contre les maladies diarrhéiques y compris le choléra : entretenons bien les latrines, car cela donne une bonne image de notre famille. »

Le délégué de l'OMS Congo a dressé, dans son allocution, le tableau de l'évolution de l'épidémie au Congo. En 2007, à Pointe-Noire, 7 295 cas avaient été enregistrés entraînant 110 décès en six mois. En 2008, à Brazzaville et dans les départements de la Bouenza et du Pool, 123 cas et 3 décès ont été enregistrés ; en 2009, dans le Pool, le nombre de cas est tombé à 82 avec un décès. L'année 2010 n'a pas connu épidémie, mais en 2011, Brazzaville et les départements du Pool, des Plateaux, de la Cuvette, de la Sangha et de la Likouala ont été touchés par le choléra. Au total, 782 cas ont été notifiés, dont 22 confirmés, et 32 décès.

Au mois d'août et septembre 2012, 11 cas entraînant 2 décès ont été enregistrés. Du 1er janvier au 15 septembre, le département de la Likouala a connu 857 cas et 28 décès. Le district de Liranga a été le plus touché avec 679 cas. Au cours de la même période, Brazzaville a enregistré 188 cas et 11 décès ; le sixième arrondissement, Talangaï, 108 cas et 10 décès.

Lançant la campagne, le directeur de l'Hygiène publique et de la promotion de la santé, Alexis Mourou Mayoka, a souligné que celle-ci s'inscrivait dans le cadre de la vulgarisation des mesures de prévention de ces maladies. Elle offre à l'autorité politico-administrative et sanitaire l'opportunité de sensibiliser les communautés sur les stratégies de réduction des risques de propagation de ces maladies et de promouvoir les bonnes pratiques d'hygiène et d'assainissement.

Notons que les activités marquant cette campagne comportent notamment l'organisation de causeries-débats dans les écoles ; des formations sanitaires ; dans les sièges des quartiers, la distribution de kits d'hygiène et d'assainissement ; la désinfection des points d'eau ; le curage des caniveaux ; la désinfection des latrines ; la collecte des déchets ; le nettoyage et la désinfection des marchés ainsi qu'une campagne multimédia (radio et télévision).

Encadré :

Le choléra est une infection entérique aiguë provoquée par l'ingestion du bacille Vibrio cholerae lors d'une contamination fécale des aliments ou de l'eau. La présence du bacille dans les selles est confirmée par des tests laboratoire.

Les mesures de prévention du choléra consistent principalement à fournir de l'eau potable et des moyens d'assainissement adéquats aux populations qui n'ont pas encore accès aux équipements de base. L'éducation et une bonne hygiène alimentaire jouent un rôle important.

Selon la gravité des cas, le traitement consiste à assurer une hydratation rapide par l'administration orale de sels de réhydratation ou par liquide intraveineux. Des antibiotiques appropriés sont administrés pour raccourcir la durée de la diarrhée, diminuer les quantités de liquides de réhydratation et écourter la durée de l'excrétion des bacilles.

Pour lutter contre la maladie, il faut une prise en charge adéquate et rapide dans les centres de traitement du choléra, une amélioration de l'hygiène, des pratiques de sécurité sanitaire des aliments, un meilleur accès à l'eau, à des moyens d'assainissement adéquats et à une bonne évacuation des déchets.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !