Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Santé publique : l'OSMC veut lutter contre le manque de qualifications des médecins - 30/11/2012 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Observatoire de santé et de lutte contre les médicaments contrefaits (OSMC), qui s'est réuni le 28 novembre à Brazzaville, a reposé le problème du niveau technique des médecins congolais. Selon Philippe Ngondongo, président de cette institution sanitaire : « Il faut relever le niveau du plateau technique qui est trop faible. Une fois ce problème résolu, nous réduirons la question des évacuations sanitaires de nos autorités à l'étranger mais aussi nous soulagerons nos populations. »

Il affirme également que la circulation, la vente et le trafic des faux médicaments annihilent les efforts sanitaires réalisés. « Les médicaments contrefaits se vendent comme de simples produits alimentaires. Les risques liés à la toxicité et à la perforation des organes explosent. C'est donc une forme de criminalité pharmaceutique », dénonce-t-il.

L'OSMC est un organe indépendant affilié à la société civile. Accrédité depuis le 30 août 2012, il a pour but de promouvoir le droit à la santé pour tous, le développement socio-sanitaire et de lutter contre les faux médicaments. Il appuie les efforts et initiatives du gouvernement dans la lutte contre les réseaux mafieux des médicaments et améliore les performances du système de santé.

« Il y a une volonté manifeste de conduire le pays vers un développement sanitaire harmonieux, et il faut admettre que des efforts ont été consentis par les pouvoirs publics », a poursuivi le président de l'OSMC. Néanmoins, des menaces sanitaires notoires subsistent, notamment la persistance du taux de mortalité et de morbidité encore évolutive. « Il faut accroître l'accroissement des capacités opérationnelles des médecins », propose Philippe Ngondongo.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !