Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Grippe aviaire : La FAO renforce les capacités d'actions préventives du Congo - 27/11/2006 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La ministre congolaise de l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche, Jeanne Dambendzet, a reçu un don de matériel et un financement de 11 182 000 FCFA de François Rasolo, représentant de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Cet ensemble d'équipements est constitué d'instruments d'analyse, de diagnostic, de désinfectants, de kits pour autopsies, de pulvérisateurs portables, d'outils de prélèvements et de supports divers.

Il est destiné aux laboratoires nationaux installés dans les sites migratoires et dans les zones d'élevages où travaillent les équipes en charge de la surveillance vétérinaire.
Ces produits renforceront la capacité d'action du plan national de contingence et de lutte contre la grippe aviaire mis en place par les autorités gouvernementales.

« La mise en œuvre du projet Orso sur financement multidonnateurs impliquant la Suède, la France, la Suisse, la Norvège et l'Arabie saoudite, couvrira une cinquantaine de pays africains du sud du Sahara », a déclaré François Rasolo.

Jeanne Dambendzet a rappelé à cette occasion que le plan de lutte contre la grippe aviaire, financé sur fonds propres, a déjà été mis en place par les autorités. Son comité technique interministériel est à l'œuvre sur le territoire. Les zones suspectées à risque de contamination sont celles fréquentées par les oiseaux migrateurs notamment dans les plateaux et les secteurs forestiers. Pour limiter les risques, un communiqué a été publié informant les populations de ne pas consommer les oiseaux morts ramassés dans la brousse.

Rappelons qu'au Congo les sujets contaminés par la grippe aviaire n'ont pas été encore signalés par les experts en santé.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !