Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Brazzaville abritera le prochain congrès international sur la fertilité - 19/02/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La capitale congolaise a été choisie pour abriter les prochaines assises du Groupe interafricain d'étude, de recherche et d'application sur la fertilité (Gieraf). La décision a été prise lors du quatrième congrès de cette institution tenu du 13 au16 février à Dakar, au Sénégal. Le Congo se prépare déjà à accueillir ce grand rendez-vous médical qui porte sur la vie des couples. À Dakar, où se sont tenues ces assises, considéréescomme un tournant décisif dans la vie du Gieraf, le pays était représenté par un groupe de médecins spécialistes conduit par le Dr Jacques Silou, médecin andrologue, biologiste et embryologiste.

Alors que l'infertilité représente un drame pour les couples qui en sont affectés, les spécialistes en la matière - gynécologues, biologistes, sages-femmes, psychologues, etc. - ainsi que des personnalités de la vie publique intéressées par le sujet se sont engagés autour du Gieraf pour tenter de résoudre ce problème de santé publique.

Le débat s'est développé sur le thème : « Infections et infertilité en Afrique ». L'infection représente, en effet, la première cause d'infertilité sur le continent, et constitue également une menace lors de certaines procédures de traitement. Sur cette thématique principale, les spécialistes ont, dans l'optique d'adopter de nouvelles procédures de prises en charge, débattu de l'apport des nouvelles technologies adaptées à la pratique en milieu africain.

Des exposés ont été présentés sur le déficit de la prise en charge, lié à l'insuffisance de spécialistes bien formés, la cherté des explorations et traitements, l'absence de réglementation et de régulation des pratiques professionnelles et surtout le manque d'information des populations.

« Avoir un enfant représente un événement important dans la vie des couples de tous les pays. Particulièrement en Afrique, la procréation est un élément de socialisation essentiel. Malheureusement, les couples confrontés au problème d'infécondité dans les pays en voie de développement n'ont pas toujours accès aux méthodes modernes de traitement et, de plus, les praticiens de ces pays n'ont pas souvent l'opportunité de se familiariser aux techniques avancées de prise en charge », a expliqué le Dr Jacques Silou, par ailleurs consultant à la Fondation Congo Assistance et responsable de la clinique Mère et enfant.

Après les assises de Lomé (Togo) en 2009, qui avaient jeté les bases de la création du Gieraf, Douala (Cameroun) en 2010, Cotonou (Bénin) en 2011, Dakar (Sénégal) en 2013, Brazzaville, la capitale congolaise, se fera un honneur d'abriter en 2015 le cinquième congrès de cette association internationale.

Une occasion de plus pour les spécialistes de réfléchir sur l'amélioration de la qualité globale de la prise en charge de l'infertilité en Afrique.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !