Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Malnutrition chronique au Congo : la farine fortifiée permet de lutter contre l'anémie - 15/02/2013 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La consommation de farine fortifiée par les familles congolaises est jugée indispensable pour combattre avec efficacité la malnutrition chronique des enfants. La question a été évoquée le 14 février à Brazzaville, entre le ministre du Développement industriel et de la promotion du secteur privé, Isidore Mvouba, et Marianne Flach, représentante du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) au Congo.

Les deux interlocuteurs ont recensé les stratégies efficaces pour apporter une réponse appropriée à la malnutrition chronique des enfants au Congo. En urgence, il a été retenu de faciliter la production et l'usage de la farine enrichie qui renforce les défenses immunitaires.

La société Minoco, principal fournisseur de farine au Congo, a été choisie pour la produire. « Un processus a été mis en place par Minoco pour fabriquer la farine enrichie en fer, ce qui est très important pour lutter contre la malnutrition chronique des enfants », a indiqué la représentante de l'Unicef au Congo.

L'Unicef s'est également engagé à accompagner le ministère de l'Industrie et de la promotion du secteur privé dans la fabrication de sucre fortifié. Il s'agit de renforcer les capacités de Saris Congo, dans la production de sucre composé de plusieurs éléments nutritifs adaptés, dont la vitamine A.

En outre, en collaboration avec le ministère de la Santé, l'UNICEF envisage de mettre en place, dans des hôpitaux, cliniques et centres de santé intégrés, un dispositif permettant de dépister la malnutrition pour évaluer l'évolution de la malnutrition dans le pays.

Selon Marianne Flach, 20% d'enfants au Congo souffrent actuellement de malnutrition chronique et 6% sont atteints de malnutrition aiguë.

Elle a, par ailleurs, annoncé l'arrivée d'une équipe de journalistes qui vont, avec les pouvoirs publics, travailler dans les hôpitaux et cliniques à évaluer les efforts entrepris par le gouvernement dans la lutte contre la malnutrition chronique des enfants au Congo.

Pour l'UNICEF, la lutte contre la malnutrition mérite une attention particulière, car les enfants sévèrement malnutris connaissent des difficultés à l'école.

Firmin Oyé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !