Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Vers une loi sur la santé de la reproduction - 06/01/2014 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

En République démocratique du Congo (RDC), les besoins de femmes en santé de la reproduction ne sont pas tous couverts. Selon l'enquête MICS 2010, seulement 18% des femmes mariées âgées entre 15 et 49 ans utilisent une méthode contraceptive, et le besoin non satisfait en matière de contraception pour soit l'espacement soit la limitation des naissances s'établit à 24%.

L'absence d'une loi en la matière ne permet pas aux différents intervenants dans le domaine de bien coordonner les activités de la santé de la reproduction dont la planification familiale.

Face à ce vide juridique, la coalition pour le repositionnement de la planification familiale mène une campagne de plaidoyer pour que le pays soit doté d'une loi sur la santé de la reproduction.

C'est dans ce cadre qu'elle a ciblé dans son action de plaidoyer les députés nationaux qui ont la responsabilité de voter des lois.

Au cours d'un déjeuner de presse que cette coalition vient d'organiser à l'hôtel Sultani dans la commune de la Gombe en faveur de la proposition de loi sur la santé de la reproduction, journée à laquelle ont pris part sept députés nationaux conduits par le deuxième vice- président de la commission socioculturelle de l'Assemblée nationale, le Dr Pierre César Édumbadumba, la vice-présidente du Cadre permanent de concertation de la femme congolaise (Cafco), Rose Mutombo, s'est appesantie sur la situation de la santé de la reproduction en RDC. Elle a, en outre, présenté le résumé de la proposition de loi sur la reproduction déposée l'année passée auprès du bureau de l'Assemblée nationale par le Cafco et qui sera sous examen cette année.

Selon Rose Mutombo, la situation de la femme et de la jeune fille est précaire. Plusieurs femmes meurent en voulant donner la vie. Ce qui aggrave le taux de mortalité maternelle et infantile. Face à cette situation, il est, laisse-t-elle entendre, impérieux de légiférer sur les questions relatives à la santé de la reproduction.

Notons que le projet de loi sur la santé de la reproduction comporte huit chapitres dont des dispositions générales, des soins et services de santé de la reproduction, du personnel des services de santé de la reproduction, des structures de santé de la reproduction, des principes et des droits en matière de santé de la reproduction, de la contraception, des dispositions pénales et des dispositions transitoires et finales.

Par Aline Nzuzi,

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !