Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Congo-Brazzaville : Nord-Kivu - Plus d'un million d'enfants seront vaccinés contre la polio - 31/08/2018 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le coup d'envoi de la vaste campagne qui se clôture le 1er septembre a été donné, le 29 août, par le ministre de la Santé publique, le Dr Oly Ilunga, dans le territoire de Nyiragongo. Ils sont au total 1 6490 294 enfants qui vont être vaccinés contre la polio, dans la province du Nord-Kivu. Une opération qui concerne tous les enfants de moins de 5 ans à l'exception de ceux vivant dans les sept zones de santé où sévit l'épidémie de la maladie à virus d'Ebola, notamment les zones de santé de Beni, Butembo, Kalunguta, Katwa, Mabalako, Musienene et Oïcha.

En présence du vice-gouverneur du Nord-Kivu, Feller Lutayichirwa, ainsi que des partenaires tels l'Unicef, Oly Ilunga a symboliquement administré le premier vaccin à un enfant résidant à Turunga avant de faire la même opération dans quelques ménages du même quartier.

Pour le ministre de la Santé, la vaccination reste l'unique moyen de protéger les enfants contre la poliomyélite qui les rend infirmes toute la vie s'il ne sont pas vaccinés.

Afin d'atteindre tous les enfants ciblés par cette campagne, la stratégie retenue est le porte-à-porte. Les vaccinateurs passent de maison à maison pour administrer deux gouttes de vaccin polio oral aux enfants. « Les enfants de moins de 5 ans recevront gratuitement deux gouttes de vaccin pour les protéger contre cette terrible maladie », a précisé le ministre.

Selon l'OMS, la poliomyélite était, autrefois, redoutée partout dans le monde car en frappant principalement les enfants, ils restaient paralysés pour le reste de leur vie.

Aujourd'hui, cette maladie ne subsiste plus que dans les communautés les plus démunies et les plus marginalisées où elle hante les enfants les plus vulnérables. Mais grâce à la vaccination, plusieurs pays ont éradiqué cette maladie.

L'OMS est l'un des partenaires de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, le plus grand partenariat public-privé pour la santé qui a fait baisser le nombre des cas de 99%.

Cette initiative a pour but d'administrer le vaccin antipoliomyélitique à chaque enfant, jusqu'au dernier, et ainsi de débarrasser le monde de cette maladie pour les futures générations.

Par Blandine Lusimana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !