Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Kiosque APIDPM : En août, c'est le bon moment pour faire le plein de sciences


Suivez-nous :


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Jusqu'au 31 août 2019, profitez de nos offres spéciales.

En août, c'est le moment de faire le plein de sciences !

Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Traitement d'Ebola - Un nouveau centre en construction à Katwa - 26/12/2018 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga, a visité le chantier dans la zone de santé de Katwa, où il a célébré la fête de Noël en rendant visite aux équipes de la riposte à Beni et Butembo, dans la province du Nord-Kivu.

Le Dr Oly Ilunga a commencé sa journée à Butembo où il a présenté ses vœux de fin d'année aux équipes de la riposte, saluant le travail qu'ils ont abattu. De retour à Beni, il a surpris les équipes de la coordination en pleine réunion quotidienne. Le patron de la Santé a, par ailleurs, remercié chaleureusement et félicité tous les agents de santé venus de Kinshasa et du monde entier qui ont accepté de passer les fêtes de fin d'année loin de leur famille pour continuer à faire face à cette dixième épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo.

Malgré le contexte difficile, a-t-il reconnu, toutes ces personnes respectent leur engagement de venir en aide à la population affectée des provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri jusqu'à la fin de l'épidémie. Pour cet engagement et ces sacrifices, le ministre de la Santé a dit qu'ils méritaient le respect et la reconnaissance de toute une nation.

Situation épidémiologique

Depuis le début de la maladie, le cumul des cas est de cinq cent quatre-vingt trois, dont cinq cent trente-cinq confirmés et quarante-huit probables. Au total, il y a eu trois cent cinquante-quatre décès parmi lesquels trois cent six confirmés et quarante-huit probables. Deux cent une personnes sont guéries et ont quitté le centre de traitement.

Toutefois, il est à noter que cent vingt-deux cas suspects sont en cours d'investigation. Quatre nouveaux cas confirmés ont été rapportés dont deux à Oicha, un à Butembo et un autre à Mabalako. En outre, deux nouveaux décès de cas confirmés, tous des décès communautaires, ont été signalés dont un à Oicha et l'autre à Butembo.

Pour ce qui est de la vaccination en ceinture élargie, elle se poursuit dans la localité d'Otomaber située dans la zone de santé de Komanda et à Aloya dans la zone de santé de Mabalako. Des prestataires de première ligne dans la zone de santé de Goma ont été aussi vaccinés. Rappelons que le seul vaccin à être utilisé dans cette épidémie est le rVSV-Zebov, fabriqué par le groupe pharmaceutique Merck, après approbation du Comité d'éthique dans sa décision du 19 mai 2018.

Par Blandine Lusimana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !