Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Nord-Kivu : Un bébé de 42 jours guéri d'Ebola - 13/05/2019 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Admise au centre de traitement avec sa mère, le 11 avril, alors qu'elle n'avait que douze jours, Daniella vient d'être guérie totalement de la maladie. La fillette de quarante-deux jours a quitté le centre de traitement d'Ebola de Katwa, le 11 mai, pendant que sa mère, arrivée dans un état comateux, y est décédée. Le prélèvement sur Daniella a été effectué le 12 avril. Les résultats se sont avérés positifs et le bébé a été pris en charge.

Après trente jours de traitement avec le mAb 114, Daniella est guérie. Elle a survécu grâce au travail du personnel de santé et des nounous qui se relayaient à son chevet 24h/24 mais aussi parce qu'elle a été prise en charge dès qu'elle est tombée malade.

Les nounous sont des hommes et femmes guéris d'Ebola, et donc immunisés contre le virus, qui s'occupent des enfants et bébés malades durant leur hospitalisation. La guérison de ce bébé porte à quatre cent cinquante, le nombre de personnes guéries à la date du 12 mai.

Selon le bulletin du ministère de la Santé sur la situation épidémiologique de la maladie depuis son apparition, le cumul des cas est de mille six cent quatre-vingt dont mille cinq cent quatre-vingt-douze confirmés et quatre-vingt-huit probables. Le nombre de décès est de mille cent dix-sept dont mille vingt-neuf sont confirmés et quatre-vingt-huit probables. Quatre cent cinquante personnes ont été déclarées guéries et ont quitté le centre de traitement d'Ebola.

Toutefois, il est à signaler que deux cent soixante-huit cas suspects sont en cours d'investigation; dix-huit nouveaux cas confirmés ont été rapportés. Ils sont repartis comme suit: cinq à Mabalako, quatre à Beni, deux à Mangurudjipa dont un agent de santé non vacciné, deux à Kalunguta, un à Butembo, un à Mandima, un à Musienene, un à Katwa et un autre à Kyondo.

Cinq nouveaux décès de cas confirmés ont, par ailleurs, été enregistrés dont quatre décès communautaires, à savoir un à Butembo, un à Kalunguta, un à Kyondo et l'autre à Beni . Le centre de traitement de Katwa a rapporté un décès. Le cumul des cas confirmés ou probables parmi les agents de santé est de quatre-vingt-dix-neuf, soit 5,9 % de l'ensemble des cas confirmés ou probables dont trente-quatre décès.

Par Blandine Lusimana

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !