Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

65 000 personnes des quartiers 61, 62, 63, et 66 de Mikalou et Talangai ont reçu un traitement contre les parasites - 24/04/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre d'une action intitulée « L'énergie du partage » organisée par le député de la 3e circonscription de Talangai, Sylvestre Ossiala, le docteur Hyacinthe Ingani, et le docteur Paul Boumandoki, 65 000 habitants des quartiers 61, 62, 63, et 66 de Mikalou à Talangai ont été déparasités contre les vers intestinaux hier au foyer Bafi. La cérémonie s'est déroulée en présence du directeur de cabinet du maire de Talangai, Pakou Makaya et des chefs de quartiers.

Au cours de la cérémonie, le docteur Paul Boumandoki a parlé du danger lié à la présence des vers intestinaux. Dans son exposé, il a signifié que le comprimé de 500 mg à dose unique est issu de la molécule de Mébendazole, appelé Wermox, qui traite plusieurs vers intestinaux notamment les Ankylostomes, Ascaris, Oxyures et les Trichocéphales.

Paul Boumandoki a expliqué les modes de contamination. La pénétration du microbe peut se faire aussi par la peau, à l'exemple des ankylostomes et par les eaux de puits. Les vers intestinaux peuvent se traduire par des signes multiples comme la toux, la fièvre, la diarrhée, la constipation, l'anémie, la perforation des intestins. Le patient peut souffrir également d'insomnie.
Le docteur Paul Boumandoki a, entre autres, énuméré plusieurs conséquences des vers intestinaux à savoir l'amaigrissement, le retard de croissance, et la baisse du rendement scolaire. Concernant la prévention, il a recommandé à la population d'appliquer les mesures d'hygiène usuelles, le port de chaussures et l'utilisation de latrines.

Le directeur de cabinet de la mairie de Talangai, Pakou Makaya a loué cette opération en rappelant: « Les actions de partage de l'énergie menées dans ces quartiers surtout auprès des commerçants ont été soulignées dans le rapport du premier trimestre transmis le 23 avril à la mairie centrale ».

Cette opération se poursuivra jusqu'au 2 mai avec la remise d'un don d'ordinateur au service du Centre intégré de santé, Marien Ngouabi de Mikalou, au collège liberté à l'association Bafi.

Lydie gisèle Oko et Rock Ngassakys

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !