Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

SIDA : L'hôpital de Dolisie doté d'un automate de laboratoire - 07/05/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'une des plus grandes structures sanitaires du Congo Brazzaville, l'hôpital de référence de Dolisie, chef-lieu du département du Niari situé dans le sud du pays, vient d'être doté d'un important équipement lui permettant désormais d'intensifier son action de prise en compte des malades vivant avec le VIH/SIDA. Il s'agit d'un automate « Fax compte CD4 », autrement appelé compteur de cellules CD4 et autres réactifs qui permet de compter les globules blancs.

Cet équipement permettra de réaliser les examens du taux du CD4 dans le sang auprès des malades vivant avec le VIH/SIDA, avant qu'ils ne soient mis sous traitement anti-rétroviral. Cet automate de laboratoire permet également le suivi et l'évaluation du traitement du malade placé sous traitement anti-rétroviral. Pour l'utiliser, les agents de santé des trois départements sud du pays (Niari, Bouénza et Lékoumou) ont été formés en février à Dolisie.

« L'objectif pour le gouvernement, c'est d'assurer d'ici là des traitements et des soins gratuits aux personnes qui vivent avec le SIDA. Le chef de l'Etat, Denis Sassou N'Guesso, en janvier, avait déclaré la gratuité du traitement anti- rétroviral auprès des malades vivant avec le VIH/SIDA. Le gouvernement, notamment le ministère en charge de la Santé, se prépare à remplir les conditions nécessaires pour assurer effectivement des traitement gratuits aux personnes vivants avec le VIH, une gratuité qui ne peut s'appliquer que là ou les services existent. D'où l'obligation d'étendre ces services de prise en charge dans tout le pays », a indiqué le chef du Programme national de lutte contre le SIDA, le Dr. Valentin Michel Sapoulou, qui a remis ce matériel aux autorités sanitaires de Dolisie.

Beaucoup reste encore à faire, s'agissant notamment du bilan biologique, du suivi clinique et du traitement des infections opportunistes mais Dolisie est la première localité se trouvant dans un département en dehors de Brazzaville et Pointe-Noire, à recevoir cet équipement.

Le Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville disposait d'un autre type d'appareil qui est tombé en panne. Actuellement, cet examen du taux de CD4 à Brazzaville est réalisé au laboratoire national avec un autre type d'appareil. Le fax compte du Centre hospitalier de Talangaï (6e arrondissement) tombé en panne, a été rendu opérationnel. « La volonté du gouvernement, à en croire Valentin Michel Siapoulou, est que chaque département soit équipé de ces structures ».

C'est le directeur général de la Santé, Damase Bozongo, qui a remis officiellement cet automate de laboratoire transmis aux autorités sanitaires en présence de l'administrateur député maire de la ville de Dolisie, Jean-Michel Mavoungou-Ngot.
L'examen coûte 7 000 FCFA au Laboratoire nationale à Brazzaville et au Centre hospitalier de Talangaï. A l'hôpital de référence de Dolisie, il est fixé à 5 000 FCFA, en raison de sa situation semi rurale, en attendant les directives définitives de la tutelle.

Jean Dany Ebouélé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !