Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'épidémie de choléra n'est pas totalement maîtrisée - 10/05/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Cinq mois après le déclenchement de l'épidémie de choléra au Congo, la maladie persiste et gagne du terrain. Après les départements du Kouilou, de Pointe-Noire, de Brazzaville, du Pool et du Niari, c'est au tour de la Bouenza d'être traversée par la maladie. Loudima et Louteté sont les deux localités fortement secouées. A Louteté, où l'on recense déjà 12 cas et 1 décès, les choses pourraient aller très vite si l'on y prend garde. Malgré la modicité de ses moyens, le comité national de coordination de lutte contre le choléra a dépêché une mission sur les lieux afin de limiter les dégâts. Non loin de Louteté, Loudima compte également ses morts et ses souffrants depuis mars dernier : au total 207 cas, 8 décès. Le comité national, dans son bulletin épidémiologique du 7 mai 2007, fait également la synthèse de la manifestation née de l'évolution de l'épidémie à travers les départements touchés.

Au Niari, avec la ville de Dolisie, on dénombre à ce jour 11 cas, et aucun décès. A Kimbangou, on totalise 30 cas et 3 décès. Dans ce département, le dernier décès remonte au 11 avril 2007. Au Kouilou, on signale un cumule de 258 cas, avec 22 décès (le dernier décès remonte au 29 avril 2007). C'est dans le département de Pointe-Noire qu'on a pu observer le taux le plus élevé avec un cumule de 6 483 cas et 62 décès. Le dernier cas de décès date du 16 février 2007. Enfin Brazzaville, avec un cumule de 2 018 cas et 8 décès, le dernier décès remonte au 5 avril 2007.

Au regard de ce tableau épidémiologique du 7 mai 2007, nous pouvons dire que dans les départements du Kouilou, de Pointe-Noire, de Brazzaville et du Niari, la maladie semble être maîtrisée, certainement grâce aux moyens financiers, humains et matériels déployés. Ce qui ne veut pas dire que l'épidémie est enrayée. Et les localités récemment affectées par le vibrion cholérique, exigent des autorités la même assistance.
Parmi les activités à l'ordre du jour de la Journée mondiale de la Croix-Rouge célébrée le 8 mai dernier, des dépliants informant sur le choléra et les moyens préventifs et curatifs pour freiner l'ampleur de la maladie, ont été distribués.

Il faut se laver les mains avec du savon avant de préparer de la nourriture et avant de manger, faire bouillir l'eau pour boire ou la traiter, bien laver et bien faire cuire les aliments, désinfecter et couvrir les latrines, bien conserver les aliments et l'eau de boisson, laver les ustensiles avec du savon et de l'eau chaude et bien les conserver, utiliser les latrines pour déféquer et enfin aménager et protéger les points d'eau.
Pour le traitement curatif, la Croix-Rouge exige : de donner beaucoup de liquide aux malades, tel que les solutions de sels réhydratation orale (SRO) et solutions salées sucrées (SSS) ; de ne jamais donner les médicaments à la maison mais d'amener le malade au centre de santé le plus proche de son domicile ; de nettoyer la maison ou la chambre du malade avec le désinfectant (créoline, eau de Javel) ; enfin, de désinfecter les objets souillés.

Faustin Akono

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !