Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Une équipe de médecins français en séjour de travail à Brazzaville - 11/05/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une équipe de médecins de l'ONG Chaîne de l'espoir est en séjour de travail à Brazzaville depuis le 9 mai dans le cadre de sa deuxième campagne d'interventions chirurgicales à Brazzaville. Cette ONG œuvre en faveur des enfants nés avec des déformations et des enfants brûlés. Les médecins ont commencé par assurer hier des consultations auprès des jeunes malades recensés par les services pédiatriques du Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Brazzaville. Ces enfants ont des malformations des mains, des pieds, et possèdent des séquelles de brûlures. D'autres souffrent d'hydrocéphalie, c'est-à-dire d'un développement non conforme du périmètre crânien. Les interventions ont commencé aujourd'hui.

L'équipe est composée de trois médecins chirurgiens, dont deux en neurochirurgie, un autre en chirurgie plastique, et deux techniciens de bloc opératoire. Une dizaine d'enfants malformés vont subir des interventions chirurgicales. Evoquant le cas d'une jeune fille qui porte des séquelles de brûlures très accentuées au niveau de la main, le professeur Dack, spécialiste en chirurgie plastique, a indiqué : « Nous pouvons faire une greffe de la peau. Il suffit d'une peau de bonne qualité qui va être prélevée ailleurs pour la mettre à cette endroit de la main et lui redonner la souplesse qui manque ».

Faute de temps, tous les jeunes ne pourront pas être opérées pendant cette deuxième campagne. « Nous ne restons que quelques jours. Certains enfants ont aussi des pathologies difficiles, qui ne peuvent pas être opérées en toute sécurité à Brazzaville, à cause du manque d'instruments », a indiqué le professeur Roux, spécialiste en neurochirurgie.

Jean Dany Ebouélé

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !