Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La Chine fait don de produits antipaludiques au Congo - 09/07/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'ambassadeur de Chine au Congo, Wo Ruidi, a remis lundi à Brazzaville au ministre de la Santé, des affaires sociales et de la famille, Emilienne Raoul, un important don d'un nouveau produit antipaludique, le Duo Cotecxin, pour soutenir la lutte contre le paludisme au Congo. « La remise de ces médicaments antipaludiques constitue un geste symbolique qui traduit la volonté du gouvernement chinois d'accompagner le Congo dans la lutte contre la maladie, et son développement sanitaire », a déclaré l'ambassadeur Wo Ruidi.

Il a précisé que ce nouveau produit fabriqué grâce aux combinaisons thérapeutiques à base d'artemisinine, répond au nouveau protocole de traitement du paludisme au Congo.
« Le produit a été approuvé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il ne présente aucun effet néfaste contrairement aux autres », a-t-il précisé.

Wo Ruidi a relevé « l'excellent » partenariat qui existe entre son pays et le Congo, dans le cadre médical notamment. Il a rappelé que la Chine a déjà envoyé 19 équipes médicales qui travaillent au Congo avec le soutien du gouvernement.
« Nous voulons élargir la coopération médicale dans votre pays. Nous étudions la possibilité d'y établir, avec l'appui du gouvernement, un centre pour la lutte contre le paludisme », a indiqué l'ambassadeur chinois, se félicitant par ailleurs du soutien des actions chinoises par le Congo.

Le ministre de la Santé a remercié le gouvernement chinois pour ce geste. Elle a soutenu que « les Congolais apprécient les prestations des médecins chinois dans les différentes formations sanitaires du Congo ».
Emilienne Raoul a rappelé l'engagement du gouvernement qui a fait de la lutte contre le paludisme, une priorité. Cet engagement, a-t-elle ajouté, se traduit, entre autres, par l'intensification des actions préventives telle que la promotion de la moustiquaire imprégnée chez les enfants et les femmes enceintes.

« Nous allons bientôt amorcer une compagne de lutte contre la maladie dans tous le pays, jusque dans les villages », a annoncé la ministre de la Santé, avant de remettre le lot de médicament à la directrice de la lutte contre la maladie.
Depuis février 2006 en effet, le protocole de traitement national contre le paludisme a fait de la polythérapie à base d'artemisinine, le traitement conventionnel de première intention, en remplacement de la chloroquine, moins efficace en raison de la résistance du microbe.

Le paludisme au Congo sévit de manière endémique et constitue le premier motif de consultation dans les formations sanitaires ambulatoires. Il représente 49 à 51,5 % des causes d'hospitalisation et 35,4 % des causes de décès des enfants dans les hôpitaux de Brazzaville et Pointe-Noire.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !