Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Kinshasa abrite le 4ème congrès international de pathologies infectieuses et parasitaires - 06/07/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La salle de conférences du ministère des Affaires étrangères de la République démocratique du Congo a servi de cadre le 4 juillet à la cérémonie d'ouverture des travaux du quatrième congrès international sur les pathologies infectieuses et parasitaires. Ce congrès, qui prendra fin demain, est organisé par l'Institut national de recherche biomédicale de la RDC, en partenariat avec l'Institut de médecine tropicale d'Anvers et le ministère congolais de la Santé.

L'objectif de la réunion, à laquelle prendront part des médecins, biologistes, pharmaciens et chercheurs du domaine sanitaire venus d'Afrique et d'Europe, est de jeter les bases de réunions scientifiques structurées afin de permettre aux chercheurs congolais d'intégrer le mouvement général de la recherche médicale internationale.

Déplorant l'évolution de la pandémie du VIH/SIDA en RDC, le ministre congolais de la Santé, Victor Makwenge Kaput, a précisé : « En dehors du SIDA, qui touche des milliers de personnes dont environ 8 % seulement sont sous traitements antirétroviraux, la trypanosomiase place également la RDC en tête des pays touchés avec 70 % des malades et plus de 10 000 cas dépistés chaque année. Concernant la rougeole, 80 503 cas ont été répertoriés avec 1 191 décès en 2006 pendant que le paludisme continue à tuer chaque jour des milliers de personnes ».

Par ailleurs, sollicitant la collaboration des autres pays à s'immiscer dans la lutte contre ces pandémies, Victor Makwenge Kaput, a reconnu que les expériences des uns et des autres pourront aider le pays à définir les méthodes préventives efficaces susceptibles d'assurer aux Congolais un meilleur état de santé.

Pour le directeur de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB), Muyembé Tamfum, ce congrès doit s'étendre dans d'autres pays de la sous région (le Congo Brazzaville l'Angola, la République Centrafricaine, le Gabon, le Tchad et le Cameroun) afin que la solidarité se renforce davantage dans le secteur de la santé.

Rock Ngassakys

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !