Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La variole du singe menace les populations du département de la Sangha - 13/09/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une équipe médicale du ministère de la Santé conduite par le docteur Vivien Mambouli dans le département de la Likouala, a confirmé au terme d'une enquête épidémiologique l'existence de la variole du singe. L'épidémie touche actuellement quelques habitants d'Impfondo dans la préfecture de la Likouala et des villages environnants situés sur l'axe fluvial Oubangui. Le virus de la variole du singe se transmet à l'humain soit à l'occasion d'un contact direct avec l'animal infecté ou encore par de petites coupures (lésions cutanées). Les enfants âgés de cinq à neuf ans sont les plus exposés. Les investigations menées par l'équipe du ministère de la Santé avec la collaboration de la direction départementale de la Santé, confirment l'existence de l'épidémie mais ne signalent pas de pertes de vie humaine.

Fièvre, douleurs, tuméfaction des ganglions lymphatiques qui généralement perdurent quatre jours environ, sont les premiers signes symptomatiques de la variole du singe. Cinq à quinze jours plus tard, l'épidémie peut provoquer des éruptions avec la formation de vésicules qui se remplissent de pus, crèvent, puis se recouvrent d'une croûte. Par extension, ces éruptions peuvent couvrir le corps entier.
Certaines populations ignorantes redoutent encore l'existence d'un foyer de la variole du singe dans cette région et accusent les ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC) en séjour dans cette localité.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !