Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Paludisme : Plus de 118 000 moustiquaires imprégnées vont être distribuées dans la partie nord du pays - 17/09/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le bateau Ville de Mbama arborant les drapeaux du Congo, du Japon et de l'Unicef, a quitté le port grumier de Mpila en fin d'après midi avec à son bord 118 100 moustiquaires imprégnées d'insecticide destinées être distribuées gratuitement dans la partie nord du pays aux enfants de 6 mois à 5 ans et aux femmes enceintes. Ces moustiquaires seront acheminées dans les Circonscriptions socio sanitaire (CSS) des départements de la Sangha, de la Likouala, la Cuvette centrale, la Cuvette-Ouest et les Plateaux.

Elles seront distribuées du 15 au 20 octobre lors de la campagne nationale de vaccination contre la rougeole couplée à une supplémentation en vitamine A et au déparasitage systématique au mébendazole des enfants de 6 mois à 5 ans.
Le bateau desservira l'axe Mossaka, Makotipoko, Liranga, Pikounda et Ouesso. L'Unicef a également annoncé le départ, dans une dizaine jours du bateau MS Mossaka qui desservira l'axe Brazzaville, Impfondo, Dongou, Boyelé et d'autres localités.
L'organisation a par ailleurs affirmé que des camions sont en chargement pour transporter les moustiquaires imprégnées affectées au département du Pool et sur l'axe nord terrestre.

L'opération « Bateau contre le palu » est la suite de l'initiative « Train contre le palu » lancée en août dernier par le ministre de la Santé, Emilienne Raoul, grâce à laquelle 300 000 moustiquaires imprégnées ont été entreposées dans les départements du sud du pays situés sur l'axe ferroviaire.
Le Congo doit la réussite de cette campagne au gouvernement japonais qui, à travers l'Unicef, a fait un don de 350 000 moustiquaires imprégnées au Ministère de la Santé, des affaires sociales et de la famille. L'Unicef y a pour sa part contribué avec 210 000 moustiquaires imprégnées.
La moustiquaire imprégnée est reconnue comme un moyen efficace de lutte contre le paludisme et le but de l'opération est d'en doter les populations les plus vulnérables à la maladie.

Au Congo, le paludisme est la première cause de mortalité et de morbidité des enfants de moins de 5 ans. La maladie est à l'origine de 32,2% des décès dans les centres de santé avec 50% des causes d'hospitalisation des enfants et des femmes enceintes. Elle provoque 17% de naissances de faible poids.
En août dernier, le représentant de l'Unicef au Congo, Koën Vanormelingen, affirmait que l'usage de la moustiquaire imprégnée peut réduire de 20% le taux de mortalité infantile et protéger les femmes enceintes.

Quentin Loubou

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !