Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Brazzaville a abrité la 3ème conférence internationale sur les envenimements en Afrique - 19/11/2007 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le directeur du Laboratoire national de santé publique, le professeur Henri Joseph Para, conseiller du chef de l'Etat en matière de santé, a appelé le 17 novembre, les autorités sanitaires du Congo à prendre des mesures nécessaires pour que soit formalisée une approche susceptible de favoriser la prise en charge des soins contre les morsures de serpents et de scorpions qui tuent chaque année plusieurs personnes dans le pays faute de médicaments et autres sérums appropriés. Lors de la clôture de la 3e conférence internationale sur les envenimements, intervenue le même jour au palais du Parlement de Brazzaville, conférence dont il était le président du comité d'organisation, Henri Joseph Para a rappelé l'expérience du Congo dans ce domaine, notamment en ce qui concerne la recherche sur les serpents, la conservation des espèces ophidiennes, leurs venins et les produits et sérums antivenimeux. Il a parlé de la détermination du Laboratoire national de santé publique de relancer la recherche en la matière.

Tenant compte des nombreuses difficultés rencontrées dans ce cadre, le professeur Para a souhaité que le Congo ne reste pas en marge du processus enclenché dans toute l'Afrique et visant à apporter des soins de santé adéquats à des patients victimes de morsures de serpents et de piqûres de scorpions.
A travers une série de recommandations prises à l'issue de la conférence de Brazzaville, les participants ont résolu de conforter les conclusions des rencontres de Dakar au Sénégal en 2001 et de Cotonou au Bénin en 2004. Ils ont notamment envisagé de régionaliser la recherche et la formation des personnels de santé dans ce secteur et de tout mettre en œuvre pour favoriser le développement de la coopération Sud-Sud afin de pouvoir remédier à l'épineux problème des envenimements en Afrique.

Cette rencontre de trois jours a permis de faire le point sur les recherches qui ont trait à la diversité, la biochimie des venins de serpents et de scorpions, potentiellement mortels dans certains cas et inoffensifs dans d'autres. La réunion a été également un moment privilégié pour évaluer le niveau actuel des besoins et sérums antivenimeux (SAV) ainsi que la qualité des relations entre les fabricants de sérums et les structures sanitaires des pays africains. Les principes de qualité et d'efficacité des sérums, ainsi que l'apport et les méfaits de la médecine traditionnelle des pays africains dans la prise en charge des envenimements par les morsures de serpents ou piqûres de scorpions, ont particulièrement retenu l'attention des participants.

Sur près de 3 000 espèces de serpents répertoriées dans le monde, quelque 500 sont dangereuses du fait de leurs venins hautement toxiques et potentiellement mortels. On estime que 5 millions de morsures de serpents et 2 millions de piqûres de scorpions surviennent chaque année. Ce qui occasionne près de 150 000 décès par envenimement, dont plus de 20 000 en Afrique. Ces drames touchent particulièrement les fermiers, les forestiers, les enfants et les adultes qui ne disposent pas de thérapeutiques adaptées.

Nestor N'Gampoula

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !