Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Vers la mise en œuvre d'une stratégie mondiale de lutte contre les maladies non transmissibles - 22/01/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le 122ème Conseil exécutif de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui s'est ouvert hier le 21 janvier à Genève en Suisse, a inscrit, parmi les défis socio-sanitaires du moment qui seront examinés, la lutte contre les maladies non transmissibles. Une stratégie mondiale sera envisagée à ce niveau au cours des assises. Cette stratégie permettra de réduire de façon concertée la charge mondiale des maladies non transmissibles en perpétuelle augmentation. Elle renforcera le plan d'action élaboré par le secrétariat de l'OMS dans sa résolution WHA60.23, ayant pour objectif de guider les Etats membres et les partenaires internationaux dans la lutte contre ces maladies.

D'après les données épidémiologiques dont dispose actuellement l'OMS, quatre types de maladies non transmissibles contribuent le plus à la mortalité dans la plupart des pays à revenu faible ou intermédiaire. Il s'agit principalement des maladies cardio-vasculaires, du cancer, des affections respiratoires chroniques et du diabète.

Ces maladies, souligne-t-on, « ont en commun des facteurs de risque que l'on peut citer : le tabagisme, une mauvaise alimentation, la sédentarité et l'usage nocif de l'alcool ».
Le plan que propose l'OMS devra « établir une cartographie de l'épidémie émergente des maladies non transmissibles et analyser leurs déterminants techniques, sociaux, économiques, comportementaux et politiques afin de donner des orientations sur les mesures politiques, programmatiques, législatives et financières indispensables pour lutter contre ces maladies ».

La stratégie mondiale tiendra compte de la réduction du niveau d'exposition des individus et des populations aux facteurs de risque communs de ces maladies et leurs déterminants. Elle renforcera les soins de santé et l'intention des personnes atteintes de ces maladies, en élaborant des normes et des lignes directrices concernant les interventions rentables.

On estime qu'en 2005, les maladies non transmissibles ont causé 35 millions de décès, soit 60 % de l'ensemble des décès dans le monde, dont 80 % dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, et quelque 16 millions parmi les personnes de moins de 70 ans.
Si l'on ne prend garde, la mortalité due aux maladies non transmissibles devrait encore augmenter de 17 % au cours des dix prochaines années. C'est surtout parmi les populations pauvres et défavorisées que l'incidence de ces maladies augmente rapidement.

Q. L.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !