Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Paris abrite la rencontre annuelle Pharmafrica dédiée à la lutte contre le paludisme - 27/03/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l'occasion de la 23e édition du Salon international dédié au secteur pharmaceutique Pharmagora, se tiendra le 30 mars au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, la rencontre annuelle Pharmafrica. Ce colloque sur les problématiques de santé a pour thème cette année : « La lutte contre le paludisme : progrès et nouvelles perspectives ». Quelque 35 000 personnes et 500 exposants y sont attendus.

Cette rencontre a pour objectif de mobiliser le grand public et l'ensemble des acteurs du secteur de la santé en vue de rechercher des solutions nouvelles pour combattre l'un des principaux fléaux de la planète et atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Ce sera l'occasion de faire le point sur les avancées de la recherche, sur les financements consacrés aux projets de lutte contre le paludisme ainsi que sur le libre accès aux médicaments innovants et sur la place qu'occupent les spécialistes de santé face à la maladie.

Il sera également question d'apporter des réponses aux raisons de la persistance du paludisme. La mobilisation du public et de l'ensemble des acteurs autour de nouvelles initiatives est nécessaire au combat contre le paludisme, et doit contribuer au dynamisme des pays africains.

Le paludisme, qui coûte chaque année à l'Afrique près de 13 milliards de dollars, est l'un des principaux freins à sa croissance. Ce, malgré tous les efforts consentis pour enrayer sa progression. Il provoque plus de 2 millions de décès et 350 millions de cas cliniques par an.

Les symptômes du paludisme sont généralement fièvre, frissons, céphalées, douleurs musculaires, fatigue, nausée et vomissements, diarrhée, anémie et jaunisse (coloration jaune de la peau et des yeux). On contracte le paludisme après avoir été piqué par un moustique appelé « anophèle » infecté.

L'OMS estime à 300-500 millions cas de paludisme avec plus d'un million de décès chaque année. La principale charge de morbidité due au paludisme (plus de 90 %) est située en Afrique subsaharienne avec un nombre estimé de décès dépassant 1 million.

La stratégie de lutte antipaludique, qui forme la base de l'initiative « Faire reculer le paludisme », identifie quatre principales interventions :

1. Réduction de la mortalité, notamment chez les enfants, par le diagnostic précoce et le traitement rapide avec des antipaludéens efficaces.
2. Promotion de l'utilisation des moustiquaires imprégnées d'insecticide, notamment pour les enfants et les femmes enceintes.
3. Prévention du paludisme durant la grossesse en appliquant une thérapie présomptive intermittente.
4. Détection précoce et contrôle des épidémies de paludisme, notamment dans les situations d'urgence.

Noël Ndong

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !