Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

VIH/Sida : Les membres de la société civile de l'Afrique centrale et de l'ouest élaborent une déclaration - 09/05/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les membres de la société civile de l'Afrique centrale et de l'ouest, qui ont pris part à l'atelier régional de formation sur les droits des Personnes vivant avec le VIH/Sida (PVVIH) pour les membres du Réseau Sida Afrique, tenu du 6 au 9 mai à Brazzaville, ont élaboré une déclaration sur la violation des droits des PVVIH.

Dans ce document, la société civile africaine engagée dans la lutte contre le Sida, le paludisme et la tuberculose recommande une plus grande implication dans l'observation des violations des droits des PVVIH et de la mise en œuvre effective des mesures visant à les protéger.

Aux porteurs du virus, il est demandé une plus grande prise de conscience sur la question de leurs droits, de leurs devoirs aussi vis-à-vis d'eux mêmes et de la communauté. Aux Etats, il est demandé une plus grande prise de conscience sur l'urgence de la création d'un cadre législatif et fonctionnel pour la protection, la prise en charge et le contrôle du VIH/Sida.

Quant aux partenaires au développement, la déclaration souhaite qu'ils appuient et accompagnent les actions des Etats et de la société civile dans la mise en place d'un cadre législatif et fonctionnel s'alliant à l'Etat.

Ces différentes recommandations ont été rédigées sur la base de plusieurs considérations, notamment la propagation rapide du VIH/Sida en Afrique subsaharienne. Selon des estimations, 22,5 millions de personnes sont infectées et dans la décennie à venir, environ 25 millions le seront.

A cela s'ajoute le constat de l'effectivité de l'adoption des textes de lois protégeant les PVVIH dans certains pays africains tout en décriant le manque de volonté et les lenteurs politico administratives.

Des participants ont pris l'engagement de vulgariser cette déclaration dans leur pays respectif afin de sensibiliser le plus grand nombre sur ces questions de santé. A cet effet beaucoup d'entre eux ont bénéficié de l'expérience de sept projets de leurs confrères en matière de plaidoyer.

En outre, les participants, ont été édifiés sur les droits des PVVIH et les actions menées dans certains pays à travers des interventions sur les thèmes suivants : « Droits sexuels et reproductifs des femmes vivant avec le VIH/Sida au Congo Brazzaville », « La stratégie de prise en charge et de dépistage pour les travailleuses du sexe et leurs clients au Burkina Faso », « La prise en charge des travailleuses du sexe au Sénégal » et « La lutte contre la stigmatisation et la discrimination à l'endroit des PVVIH ».

Nancy Loutoum

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !