Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'OMS s'inquiète de la pénurie de médecins que connaîtra l'Afrique d'ici 2015 - 04/07/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Selon une étude de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), rendue publique le 2 juillet 2008, l'Afrique devra faire face à une pénurie « dramatique » de médecins d'ici 2015. Le rapport de l'OMS estime que l'Afrique aura environ 13 millions de médecins d'ici 2015, un chiffre qui satisfait la demande et dépassera l'objectif de voir 80 % des naissances assurées par une personne qualifiée. Mais compte tenu des déséquilibres sur la répartition des médecins, l'Afrique devra faire face à une pénurie de soins, avec 255 000 médecins en 2015, soit un manque de 167 000 personnes par rapport à ses besoins pour réaliser l'objectif de couverture des soins.

L'étude note qu'en 2004, le continent africain a porté un quart du fardeau des maladies de la planète avec seulement 2 % de l'approvisionnement mondial de médecins et moins de 1 % des dépenses sanitaires dans le monde entier.

D'autre part, l'Asie du Sud-Est représente 29 % des maladies dans le monde, avec 11 % du nombre de médecins et 1 % des dépenses sanitaires.

Quant à la région américaine, avec 10 % des maladies du monde, elle représente la moitié des dépenses de santé mondiale et 1/5 du nombre total de médecins.

Les augmentations importantes des investissements dans le secteur de la santé et les politiques robustes sont essentielles pour accroître le nombre de médecins en Afrique, a précisé l'OMS.

« Etant donné les déséquilibres de la répartition des maladies dans cette région, les politiques visant à augmenter le nombre de médecins sont nécessaires pour contenir les pénuries prévues », selon l'étude de l'OMS.

Noël Ndong

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !