Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Claudia Lemboumba lance une campagne de dépistage contre le diabète et de l'hypertension artérielle - 27/08/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La conseillère à la Communication et aux relations publiques du chef de l'État, Claudia Lemboumba, accompagnée de Damase Bozongo et d'Ignace Ngakala, respectivement directeur général de la Santé et directeur général du Centre Hospitalier Universitaire (CHU), a donné ce 27 août à Brazzaville, le coup d'envoi de la campagne de dépistage gratuit du diabète et de l'hypertension artérielle. Initiée par l'association Demain pour le Congo (ADC), avec la collaboration de trois médecins français enseignant à l'université de Lille (France), cette campagne se poursuivra jusqu'au 30 août à Brazzaville et à Pointe-Noire.

Les diabétiques et hypertendus identifiés au cours de cette campagne profiteront d'une éducation thérapeutique, sportive et alimentaire, dans la perspective de réduire le taux de graisse et de glycémie dans leur organisme. «La réduction des graisses dans l'organisme, grâce à régime alimentaire équilibré et le respect des conditions thérapeutiques, affirme le docteur Guy Serge Kessi, peut ajouter 5 à 10 années de vie à un malade.» Encourageant quant aux vertus de l'exercice physique, le professeur Lévis Philippe affirme pour sa part que «30 minutes de marche à pied trois fois par semaine est l'unique méthode d'amélioration du taux de cholestérol. La marche peut aussi réduire à 50% les insuffisances cardiaques.» L'ADC compte apporter aux malades les soins primaires. Arcène Niamba, secrétaire général de l'association, a déclaré succinctement : «Nous n'envisageons pas de dépister les malades pour les laisser souffrir... » L'ADC, en partenariat avec une équipe de médecins français, a formé des infirmières congolaises, qui relayeront la lutte contre le diabète et de l'hypertension artérielle.

En sa qualité de présidente d'honneur de l'association, Claudia Lemboumba a souligné devant la presse que ces initiatives cadraient avec le projet de société du président de la République, qui met en exergue le secteur de la santé. «Nous ne pouvons être indifférents ; les autorités sanitaires ici présentes et nous-mêmes prendrons le relais de cette action.», a-t-elle déclaré.

Le dépistage de la maladie est assuré par la mesure de la pression artérielle à chaque consultation. Dépistées très tôt, les complications de la maladie peuvent être évitées. Les chercheurs estiment que le couple infernal diabète/hypertension artérielle est l'une des causes majeures de mortalité dans le monde. L'hypertension artérielle seule ou associée à des facteurs de risque comme l'exposition au tabac, l'hypercholestérolémie et le diabète, peut conduire à des accidents cérébraux.

Fortuné Ibara

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !