Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La trypanosomiase ravage actuellement les populations sud du district de Mpouya - 30/10/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Onze villages de la circonscription administrative de Mpouya subissent une épidémie de trypanosomiase. Dans les villages et campements du sud de Mpouya notamment Lilanga, Antandé, Leniongolo, Mpala, Bowando, Mampe, Mongolo, Balemand, Bobakapwodza et Kassa, le nombre des personnes atteintes oscille entre 7 à 15 cas.

Le trypanosome fragilise la santé des populations valides de 7 à 60 ans. Dans cette même partie du pays, les populations non infectées n'ont pas encore été prises en charge. La lutte contre la maladie est à peine organisée : aucun système de piège contre les mouches tsé-tsé n'a pas été mis en place et la surveillance est quasiment inexistante.

La mouche tsé-tsé (glossine) sévit dans les zones administratives des districts de Mpouya et de Ngabé, sur la rive droite du fleuve Congo. Des cas de mort, de troubles et de traumatismes des personnes y sont régulièrement enregistrés, et la persistance de la maladie menace à terme la démographie. La maladie est présente sur deux rives du fleuve Congo.

Les habitants de ces régions affirment que l'Institut fédératif des neurocosciences, basé en France, en collaboration avec les services des Grandes Endémies de Brazzaville, est le seul à poursuivre des travaux de recherche et de lutte contre la trypanosomiase qui sévit dans cette partie du pays depuis plusieurs années. Cet institut se rend tous les six mois dans la zone de Mpouya pour faire un état des lieux de la maladie et une évaluation des malades.

La maladie est ancienne en République du Congo : les campagnes effectuées entre 1983 et 1984 par les services des Grandes Endémies, puis en 1992-1995 par l'association Technologie médicale et coopération, témoignent de l'infestation massive des chasseurs et cueilleurs.

L'agent pathogène responsable de la maladie est le trypanosome du groupe Brucei, lequel est transmis à l'homme par une piqûre d'insecte en l'occurrence la mouche tsé-tsé (glossine), vivant à proximité des cours d'eau. Cette piqûre est caractérisée cliniquement par l'apparition d'une méningo-encéphalite diffuse, d'évolution spontanée toujours mortelle. Le trypanosome a été découvert par Castellini en 1905.

Des sources médicales indiquent que les traitements des malades se font en fonction du type d'infection et du stade de la maladie. Plusieurs médicaments dont les antiprotozoaires flagellés sont manquants. Au stade précoce, des traitements à base de Pantamidine et de Suramine sodique sont administrés. Aux stades avancés, on administre de Mélarsoprol, mais le traitement s'avère délicat.

Un travail d'information auprès des populations sur les dangers de la maladie, l'intensification des examens de sang et du liquide céphalo-rachidien pour dépister l'espèce et l'étape d'infection pourraient seuls constituer une réelle offensive contre ce fléau.

Fortuné IBARA

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !