Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

La présidente du Comité international pour la renaissance de l'Afrique anime une conférence sur le cancer - 01/12/2008 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Maria Maylin, présidente du Comité International pour la Renaissance de l'Afrique (CIRA) a annoncé le 1er décembre à Brazzaville, que son plus grand projet au Congo est d'œuvrer pour l'hôpital militaire et le Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville (CHU). Elle souhaite relever le défi avec la création de l'université d'été internationale de cancérologie.

Maria Maylin a fait cette annonce lors de la conférence de presse qu'elle a animée conjointement sur les activités de la journée de cancérologie avec les docteurs Jean-Jacques Monzuez, Judith Nsondé Malanda et le directeur général du CHU, Ignace Ngakala, dans les locaux des Dépêches de Brazzaville.

Les trois critères du CIRA sont la donation de matériel, la formation et la pérennisation des relations des médecins sur place.

Le cancer atteint toutes les catégories d'âge. Il est dû chez les enfants à des causes génétiques. D'autres causes sont les habitudes alimentaires, les virus, les infections chroniques et les produits chimiques.

Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), dans le monde, 70 % des cancers en 2030 concerneront les pays en voie de développement contre 53 % aujourd'hui. Chaque année, plus de la moitié des dix millions de cancers diagnostiqués surviennent dans un pays en voie de développement. La ville de Brazzaville a enregistré à elle seule cinq cents nouveaux cas de cancers en 2007.

Se confiant aux Dépêches de Brazzaville, le directeur général du CHU de Brazzaville, Ignace Ngakala, a tenu à remercier l'action du CIRA, notamment pour avoir réhabilité entièrement le service de cancérologie jusqu'au matériel de bureau.

Il a également indiqué que grâce à la sollicitude de la présidente du CIRA, l'hôpital bénéficiera de l'assistance du CHU de Rabat au Maroc qui enverra des spécialistes, dont un biophysicien et un biothérapeute, pour la bonne utilisation de la bombe au cobalt acquise par le gouvernement congolais à hauteur de 130 000 millions de Fcfa, grâce à une enveloppe spéciale déposée en 2006 pour le CHU par le président Denis Sassou N'Guesso.

Lydie Gisèle Oko

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !