Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Une industrie de production de médicaments contre le Vih pourrait être lancée en Afrique, selon l'Onu - 23/04/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l'instar de l'Afrique du Sud, le nouveau directeur de l'Onusida, Michel Sidibé, pense que tous les autres pays africains devraient être en mesure de produire leurs propres traitements contre le Vih et être également sûrs que la crise financière mondiale ne puisse constituer un frein à la suivie du traitement par les patients.

« Nous devrions faciliter la discussion sur la façon dont nous pouvons mettre en place une industrie de production de médicaments génériques en Afrique afin d'augmenter la couverture et faire en sorte que cela soit une industrie rentable », a déclaré Michel Sidibé, lors d'un point de presse à Addis-Abeba, en Ethiopie.

« C'est important politiquement, c'est important économiquement, c'est important pour l'intégration de l'Afrique sur le marché mondial », a renchéri le directeur exécutif du programme commun des Nations unies sur le Vih/sida, insistant en outre sur le lancement rapide de ce projet afin d'atténuer tant soit peu la souffrance des Africains séropositifs, qui pour la grande majorité n'ont pas accès aux soins de première nécessité.

En marge d'une conférence à Bangkok, Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, a averti que la crise financière mondiale pourrait anéantir des années de progrès dans la lutte contre la propagation du sida et le traitement des malades. « De toute évidence, la crise financière affecte les pays riches et je suis très inquiet à propos de leur capacité à remplir les engagements en matière d'aide au développement », a-t-il dit.

Prenant en compte la mise en garde de Michel Kazatchkine, le nouveau directeur de l'Onusida, qui fait de l'accès universel aux soins la priorité de son mandat, s'inquiète tout de même des répercussions de la crise économique mondiale sur les efforts de l'Onu dans ce domaine et demande aux gouvernements, de réserver des dépenses afin d'éviter une quelconque rupture de ravitaillement dès que la mise en place de cette industrie de production de médicaments sera effective.

Rappelons que selon les estimations, 33 millions de personnes vivraient avec le VIH dans le monde dont la majorité dans les pays africains.

Yvette Reine Nzaba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !