Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

L'Union africaine s'engage à lutter contre la mortalité maternelle et infantile - 05/05/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les ministres de la Santé de l'Union africaine sont actuellement en conférence au siège de l'organisation à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour initier une série d'actions en vue de réduire la mortalité maternelle et infantile dans les pays africains. Sur le thème « Accès universel aux services de santé essentiels et de qualité : améliorer la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant », cette session ministérielle a été précédée d'une réunion d'experts africains de la santé qui prendra fin aujourd'hui.

Hormis l'épineux problème de la santé maternelle et néonatale, les experts débattront de l'éradication de la poliomyélite, de l'accès aux soins des personnes vivant avec le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme.

À l'occasion de cette rencontre, le département des Affaires sociales de l'Union africaine lancera également une campagne sur la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Afrique. D'après les dernières statistiques de ce département, 500 000 femmes dans le monde décèdent chaque année et la majorité d'entre elles se trouvent en Afrique.

En ce qui concerne la mortalité périnatale - qui précède et suit immédiatement la naissance -, on constate en Afrique, ces dernières années, une nette progression. En Afrique subsaharienne par exemple, c'est le Nigeria qui détient actuellement le record de mortalité maternelle et infantile. Lors d'une conférence scientifique, le 24 avril dernier, le président de l'Association médicale nigériane avait relevé que 1 500 femmes sur 100 000 trouvent la mort pendant l'accouchement et un nouveau-né sur dix ne survit pas au-delà de cinq ans.

Yvette Reine Nzaba

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !