Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Georges Moyen ministre de la Santé et de la Population - 26/09/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

C'est à l'âge de 57 ans que le professeur Georges Moyen a été nommé par décret présidentiel ministre de la Santé et de la Population. Praticien des hôpitaux et professeur des universités, le ministre Georges Moyen est marié et père de sept enfants. Après avoir publié plus de 150 articles dans des revues scientifiques internationales couvrant les domaines de la pédiatrie, de l'infectiologie, de la cardiologie, de l'hépato-gastro-entérologie et de la santé publique, le ministre Georges Moyen obtint avec brio du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (Cames) en juillet 1999 le titre de professeur de pédiatrie.

En novembre 1994, cette même institution le reconnaissait agrégé de médecine option pédiatrie. En 1985, il obtenait à Dakar (Sénégal) le certificat d'études spéciales (CES) de pédiatrie. En 1983 Georges Moyen briguait avec succès son doctorat d'État en médecine à l'université Cheikh-Antadiop (Sénégal).

Le professeur Moyen a eu le privilège d'occuper plusieurs fonctions dans le passé : depuis 2009, président du comité consultatif du Cames ; en 2008, président de jury d'agrégation à Brazzaville ; en 2007, directeur du CES de pédiatrie ; en 2005, vice-président pour l'Afrique centrale de la Conférence des recteurs des pays membres du Cames ; depuis 2003, recteur de l'université Marien-Ngouabi ; de 1999 à 2002, jury du comité technique spécialisé, vice-président de la Société de pédiatrie d'Afrique centrale ; en 1992, chef du service des soins intensifs pédiatriques au CHU de Brazzaville ; en 1993, président des associations et sociétés de pédiatrie en Afrique ; en juillet 1999, doyen de la faculté des sciences de la santé ; en 1987, président des associations de pédiatrie d'Afrique noire francophone.

Pour ses mérites, Georges Moyen a été distingué plusieurs fois : en 2004, chevalier des palmes académiques du Cames ; en 1998, chevalier de l'Ordre du mérite congolais, et enfin officier dans l'Ordre du mérite français.

Fortuné Ibara & Tiras Andang

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !