Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Ne plus voir de femmes mourir en couches : le pari des missionnaires de la Consolata - 14/12/2009 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La congrégation missionnaire italienne de la Consolata veut jouer avec les mots mais n'entend pas jouer avec la vie. Pour ce Noël 2009, elle ne veut pas assister, impuissante, au contraste mortel qui veut que chaque jour quelque 72 femmes en République démocratique du Congo et en Ethiopie meurent en couches. Perdre la vie dans l'acte de la donner est un drame effroyable, insupportable. Et pourtant, indique la congrégation, elles seraient chaque année quelque 50 000 femmes à affronter un tel drame dans le monde et à ne pas en sortir victorieuses !

C'est pourquoi la congrégation de la Consolata vient de lancer une campagne intitulée « Pour ce Noel, offrez la vie ». La campagne veut assurer aux femmes futures-mères et aux nouveau-nés des conditions décentes dans la province orientale, en République démocratique du Congo, dans le Kivu et en Ethiopie.

A l'hôpital Notre-Dame de la Consolata, de Neisu (RDC) et à la clinique Modjo, au sud de l'Ethiopie, les missionnaires œuvrant dans les structures de santé sont à pied d'œuvre pour que ce Noël soit moins meurtrier pour les femmes enceintes. Visites, consultations prénatales et post-natales gratuites s'intensifient pour assurer des conditions d'accouchement et de vie qui garantissent la joie d'accueillir un enfant à Noël et non d'avoir à porter le deuil pour la mère et/ou pour l'enfant alors que, alentour, tout est fête. Surtout pour les enfants.

L. Mp.

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !