Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !



Suivez-nous :



Numéros d'urgences

Numéros d'urgences Covid-19 pour chaque pays d'Afrique


Affiche prévention Covid-19 Bénin


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Messages clés et actions pour la prévention et le contrôle de la COVID-19 dans les écoles

Lire le document (PDF UNICEF)


OMS Afrique - Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19

Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19


Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19, disponibles sur le site Web de l'OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales.



OMS Afrique - Questions-réponses

Qu'est-ce qu'un coronavirus ?

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l'homme et chez l'animal. On sait que, chez l'être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).


OMS Afrique - Conseils au grand public - En finir avec les idées reçues

Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides

D'après les données dont on dispose jusqu'à présent, le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides. Indépendamment du climat, prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19. Le meilleur moyen de se protéger contre l'infection est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s'y trouver et évite qu'on ne soit contaminé en se touchant les yeux, le nez ou la bouche.


OMS Afrique - Conseils au grand public - Quand et comment utiliser un masque ?

  • Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d'une personne présumée infectée par le Covid-19 ;
  • Portez un masque si vous toussez ou éternuez ;
  • Le masque n'est efficace que s'il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon ;
  • Si vous portez un masque, il est important que vous sachiez l'utiliser et l'éliminer correctement.



Dossier : Coronavirus COVID-19


ACTUALITES


Promotion du vaccin anti-COVID19 : Le Projet Breakthrough Action opte pour l'approche communautaire - Mali web - Mali - 15/11/2022

Le Projet Breakthrough Action a soutenu les autorités sanitaires pour améliorer la couverture vaccinale.  Pour mieux lutter contre les réticences liées aux vaccins, le projet s'est basé sur l'approche communautaire pour acquérir l'adhésion des populations aux vaccins anti-COVID afin de réduire la chaîne de la transmission de la maladie.

En date du 14 novembre 2022, le Mali enregistrait 2221604 personnes complètement vaccinées au COVID19 contre 525353 incomplètes. Ce depuis le lancement de la deuxième phase de campagne de la vaccination contre la COVID- 19  le 12 août 2022, avec comme principal objectif l'accélération de l'atteinte de l'immunité collective visant les 70% de la population d'ici fin décembre 2022. Déjà en  mars 2022 en réceptionnant 100 620 doses, les autorités sanitaires ont mis à jour le plan national de déploiement des vaccins et de la vaccinations qui a élargi la vaccination aux personnes âgées de 12 à 17ans, aux femmes enceintes et allaitantes estimées 13538 928 personnes dans le pays. Toutefois, on note que le défi des 70% est loin d'être gagné quand on considère que du 31 mars 2021, date du lancement de la 1ère campagne nationale, au 04 mai 2022, on enregistrait 1075125 vaccinées soit seulement 10,6% de la population cible. Et à la  date du 14 novembre 2022, le nombre de vaccinés ne s'élevait qu'à 2221 604.

En procédant au lancement de la campagne, les autorités sanitaires ont largement mis l' accent sur l'engagement communautaire comme moyen d'adhésion de la population au vaccin anti-COVID. Selon le responsable de la communication au Bureau de l'OMS-Mali, M. Abdoulaye Cissé, l'engagement communautaire est une recommandation phare de l'Organisation mondiale de santé en vue de booster les indicateurs du taux de vaccination anti-covid. M. Cissé explique que la stratégie communautaire qui implique différents acteurs de la communauté à ne citer que leaders religieux, notabilités, influenceurs, jeunesse, responsables administratifs, a permis à beaucoup de pays de remonter le taux de personnes vaccinées anti-COVID et d'adopter des comportements de mesures préventives contre la COVID. Ces propos sontrenchéris par ceux du Dr Ibrahima Cissé, Médecin Chef du CSRéf de la Commune VI du district de Bamako, qui vante également les avantages de l'approche communautaire dans la lutte contre la COVID 19 et la promotion du vaccin anti-COVID. Selon lui, cette stratégie permet d'obtenir de bons résultats grâce à la sensibilisation, l'anticipation des rumeurs, de plus elle rapproche les équipes et le vaccin aux populations. Une stratégie comprise et mise en œuvre par le Projet Breakthrough Action .

L'engagement communautaire, le cheval de bataille de Breakthrough Action

Financé par l'USAID, ledit projet a eu à réaliser une mission de soutien à la vaccination contre la COVID19 dans  la région de Kayes dans les districts de Kita, Diéma, Kayes afin de soutenir les efforts des autorités sanitaire du pays. En effet, en vue d'améliorer la couverture vaccinale, le projet s'est investi dans des activités d'engagement communautaires et de mobilisation sociale pour augmenter l'acceptabilité des vaccins anti-COVID19. Dans son intervention, le projet a touché 34000 et amené  492 à se faire vacciner : à Kita 1200 personnes touchées, 220  vaccinées ; à Kayes  2200 personnes touchées et 272 vaccinées. Ces résultats sont le fruit d'une approche qui a impliqué autorités sanitaires, groupements de femmes et de jeunes, médias pour sensibiliser la population à se faire vacciner. C'est dans ce sens, que les parties prenantes ont eu à travailler sur les rumeurs, les infodémies afin de vaincre les réticences aux vaccins. Toujours en vue d'atteindre les cibles des séances de sensibilisation ont été couplées à la vaccination systématique. Comme rappelé aux populations par le  projet Breakthrough Action à travers les chiffres, la COVID19 a durement éprouvé le monde en impactant sur la morbidité, la mortalité, et a eu d'énormes  conséquences sur le plan économique et social.

Khadydiatou SANOGO

Lire l'article original

Consulter toutes les actualités



Formation - MOOC

MOOC : COVID-19 et soins critiques - Informations et inscriptions

Dans le contexte épidémiologique actuel et l'afflux important de patients présentant une atteinte respiratoire grave liée au SARS-CoV-2 (COVID-19), il est nécessaire de disposer d'outils de formation accélérée à la prise en charge de la défaillance respiratoire chez ces patients afin de rendre opérationnel un maximum de professionnels de santé.
C'est tout l'objet de ce cours qui se présente sous forme d'un « mini MOOC » qui nécessite 2 heures d'investissement au maximum. Plus d'informations



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !