Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO


Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM), ajoutez-le à vos applications favorites !



Suivez-nous :



Numéros d'urgences

Numéros d'urgences Covid-19 pour chaque pays d'Afrique


Affiche prévention Covid-19 Bénin


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Affiche prévention Covid-19 Sénégal


Messages clés et actions pour la prévention et le contrôle de la COVID-19 dans les écoles

Lire le document (PDF UNICEF)


OMS Afrique - Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19

Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19


Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée de COVID-19, disponibles sur le site Web de l'OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales.



OMS Afrique - Questions-réponses

Qu'est-ce qu'un coronavirus ?

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l'homme et chez l'animal. On sait que, chez l'être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves comme le syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS) et le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS). Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).


OMS Afrique - Conseils au grand public - En finir avec les idées reçues

Le virus de la COVID-19 peut se transmettre sous les climats chauds et humides

D'après les données dont on dispose jusqu'à présent, le virus de la COVID-19 peut se transmettre dans TOUTES LES RÉGIONS, y compris les zones chaudes et humides. Indépendamment du climat, prenez des mesures de protection si vous vivez ou si vous vous rendez dans une zone où il y a des cas de COVID-19. Le meilleur moyen de se protéger contre l'infection est de se laver souvent les mains. Le lavage des mains élimine les virus qui pourraient s'y trouver et évite qu'on ne soit contaminé en se touchant les yeux, le nez ou la bouche.


OMS Afrique - Conseils au grand public - Quand et comment utiliser un masque ?

  • Si vous êtes en bonne santé, vous ne devez utiliser un masque que si vous vous occupez d'une personne présumée infectée par le Covid-19 ;
  • Portez un masque si vous toussez ou éternuez ;
  • Le masque n'est efficace que s'il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydroalcoolique ou à l'eau et au savon ;
  • Si vous portez un masque, il est important que vous sachiez l'utiliser et l'éliminer correctement.



Dossier : Coronavirus COVID-19


DOCUMENTATION

Messages clés et actions pour la prévention et le contrôle de la COVID-19 dans les écoles

La protection des enfants et des établissements d’enseignement s’avère particulièrement importante. Il est nécessaire de prendre des précautions pour éviter la propagation éventuelle de la COVID-19 en milieu scolaire. Cependant, il faut également veiller à ne pas stigmatiser les élèves et le personnel susceptibles d’avoir été exposés au virus. N’oublions pas que la maladie à coronavirus n’opère aucune distinction fondée sur la nationalité, l’ethnie, le handicap, l’âge ou le genre. Les établissements scolaires doivent rester accueillants, respectueux, inclusifs et solidaires envers tous. Les mesures adoptées par les écoles peuvent prévenir l’introduction et la propagation de la COVID-19 par les élèves et le personnel qui auraient été exposés au virus tout en réduisant au minimum les perturbations et en évitant la stigmatisation des personnes concernées. - Consulter le document


Prise en charge des patients Covid-19, ou suspects, en structures d’urgence

La maladie résultante de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2 ou Covid-19, est une pathologie émergente de type zoonose virale, responsable d’une pandémie ayant débuté en décembre 2019 en Chine. La Société Française de Médecine d'Urgence et la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française proposent donc, à destination des professionnels de santé, des recommandations pour la prise en charge de cette infection qui touche des centaines de milliers de personnes dans le monde. Ces recommandations, présentées sous la forme d'une fiche mémo, comportent cinq parties, selon que le patient soit pris en charge (1) par le service d'aide médicale urgente (SAMU-Centre 15) ; (2) par le service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) ; (3) en ambulatoire ; ou en structure des urgences (SU) avec nécessité (4) d'une hospitalisation en médecine ou (5) d'une hospitalisation en soins critiques. Ces parties sont elles-mêmes séparées en recommandations organisationnelles et recommandations médicales individuelles. Ces recommandations ont pour objectif de guider la pratique des soignants. C’est également un outil d’aide à la décision qui vise à encadrer les pratiques professionnelles afin de réduire leur hétérogénéité. - Consulter le document


Avis relatif aux recommandations thérapeutiques dans la prise en charge du COVID-19 (complément)

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi par la Direction générale de la santé (DGS) par mail daté du 18 mars 2020. La DGS souhaite disposer de recommandations en urgence sur les aspects thérapeutiques de prise en charge des patients atteints de COVID-19. La saisine précise que le HCSP peut s’appuyer sur l’avis du 5 mars [1], en lien avec l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), et auditionner des cliniciens ayant pris en charge des patients dans les zones actuellement les plus touchées [annexe 1]. - Consulter le document


Comment COVID-19 affecte-t-il l'industrie dentaire?

LEIPZIG, Allemagne: Des mois après sa première détection à Wuhan, l'une des plus grandes villes de Chine, les effets de l'épidémie de coronavirus (depuis nommée SARS-CoV-2) se font de plus en plus sentir à travers le monde. Au 10 mars 2020, 114 567 cas confirmés de COVID-19, la maladie causée par ce coronavirus, étaient survenus sur tous les continents en dehors de l'Antarctique, et 4 027 décès en étaient la conséquence. L'épidémie devant s'intensifier au cours des semaines et des mois à venir, il est temps de faire le point sur les effets de report sur l'industrie dentaire. - Consulter le document


How is COVID-19 affecting the dental industry?

LEIPZIG, Germany: Months after it was first detected in Wuhan, one of China’s largest cities, the effects of the ongoing coronavirus (since named SARS-CoV-2) outbreak are increasingly being felt across the globe. By 10 March 2020, 114,567 confirmed cases of COVID-19, the disease this coronavirus causes, have occurred across all continents outside of Antarctica, and 4,027 deaths have resulted from it. With the outbreak set to intensify over the coming weeks and months, it is time for an update on what the carry-over effects have been for the dental industry. - Consulter le document



Formation - MOOC

MOOC : COVID-19 et soins critiques - Informations et inscriptions

Dans le contexte épidémiologique actuel et l'afflux important de patients présentant une atteinte respiratoire grave liée au SARS-CoV-2 (COVID-19), il est nécessaire de disposer d'outils de formation accélérée à la prise en charge de la défaillance respiratoire chez ces patients afin de rendre opérationnel un maximum de professionnels de santé.
C'est tout l'objet de ce cours qui se présente sous forme d'un « mini MOOC » qui nécessite 2 heures d'investissement au maximum. Plus d'informations



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !