Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Plus de 63000 personnes vivent avec le VIH/Sida au Gabon, selon Jean François Nkouanga - 11/06/2010 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le responsable général de la direction générale de la prévention contre le sida (DGPS), Jean François Nkouanga, a déclaré à l’ouverture de l’atelier de sensibilisation des communicateurs contre le Vih / sida que « la prévalence est passée de 5,9% en 2007 à 5,2 en 2009, ce qui correspond à environ 63.000 personnes vivant avec le VIH/Sida », a constaté GABONEWS.

Le but de cet atelier visait à donner des rudiments nécessaires aux communicateurs des média publics et privés exerçant sur le territoire national en vue d’un meilleur traitement des informations relatives à cette pandémie d’une part, et d’autre part à publier les chiffres de cette tueuse silencieuse au Gabon.

Selon l’exposé présenté par le Directeur du PLIST-VIH, Dr Olivia Biba, sur la situation épidémiologique du VIH/SIDA dans notre pays, il ressort qu’en 2009 environ 5000 nouvelles infections ont été enregistrées pour plus de 2000 décès. Aussi, le Gabon avec ses 1.500.000 habitants compte, selon l’étude du Dr Olivia Biba, 63.000 personnes vivant avec le VIH.

Les chiffres de l’infection au VIH dans chaque villes se présentent comme suit: Libreville avec 7,2 %; Franceville avec 3,0; Lambaréné 5,6%; Mouila 8,1%; Tchibanga 4,2 %; Makokou 3,1%; Koulamoutou 5,4 %; Port-Gentil 8,7 %; Oyem 6,2 %.

La tranche d’âge la plus touchée est comprise entre 30 et 34 ans, soit 8, 3%.

En 2009, la prévalence est passée de 10,8% en 2007 à 7, dans la tranche d’âge comprise entre 35 ans et plus.

GN/DAN/DCD/10

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !