Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose : 3313 cas de tuberculose identifiés en 2010, selon le directeur l’hôpital de Nkembo - 25/03/2011 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Directeur de l’Hôpital Spécialisé de Nkembo, Christian Ondo Assoumou, a déclaré dans une interview exclusive accordée à GABONEWS jeudi dernier à l’occasion de la célébration de la 18ème édition de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose sous le thème « en route contre la tuberculose » que, «3313 cas de tuberculose ont été identifiés en 2010 par l’hôpital spécialisé de Nkembo sur un total de 6812 consultations».

L’hôpital de Nkembo, qui constitue un des principaux centres spécialisés dans la lutte contre la Tuberculose au Gabon a, à l’instar des autres centres à travers le monde, servi de cadre à une cérémonie commémorative de cette journée dont l’objective vise à sensibiliser les populations à prendre conscience de l’existence de cette maladie.

En effet, cette tueuse muette sévie véritablement dans notre pays comme l’a indiqué, Christian Ondo Assoumou en ces mots « sur les 3313 malades traités en 2010, 491 avaient le VIH Sida soit un taux de 15,77%.

Par ailleurs, sur 385 malades hospitalisés, 99 sont décédés soit un pourcentage de 26%, ce qui est assez significatif ».

Aussi, l’administrateur civil en chef de l’hôpital spécialisé de Nkembo n’a pas manqué de préciser que « les pouvoirs publics doivent consacrer davantage d’efforts en matière de prise en charge des malades en accroissant la capacité d’accueil actuelle qui n’est que de 27 lits alors que les besoins sont au moins à 80 lits ».

Dans cette optique, le Directeur de l’Hôpital Spécialisé de Nkembo, a, au cours de notre entretien, sollicité des pouvoirs publics, une augmentation du niveau du programme des crédits en médicaments spécifiques qui ne sont que de 160.000.000 francs CFA pour les besoins estimés en tenant compte des résistances à 1.300.000.000 francs CFA.

Car a-t-il affirmé, « cette situation a occasionné une rupture en médicaments pendant de longs mois en 2010 entraînant ainsi de graves résistances et exposant surtout le personnel soignant dont plusieurs ont été contaminés ».

Cela est d’autant plus préoccupant que la tuberculose touche toutes les couches de la société, jeunes, adultes et vieux.

L’objectif de l’OMS qui est de réduire de moitié le nombre de personnes infectées par la tuberculose d’ici 2015 vise entre autre, que les pays africains qui ont le plus grand nombre de personnes atteintes par la tuberculose obtiennent une baisse des prix des médicaments voire de la prise en charge des malades.

D’après le rapport 2010 de l’OMS, un tiers de la population mondiale est aujourd’hui infecté par le bacille tuberculeux malgré les efforts entrepris pour éliminer la maladie, notamment le Partenariat Halte à la tuberculose, qui est une association des pays qui luttent contre cette maladie et qui rejoint l’institution onusienne dans son objectif qui est de réduire de moitié, d’ici 2015 la prévalence et le nombre de décès.

GN/DAN/DCD/11

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !