Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Eradication de la fistule obstétricale : l’Etat monte au créneau - 30/09/2011 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le but de prévenir la fistule obstétricale due à un accouchement difficile et qui touche une centaine de femmes tous les ans au Gabon, le ministère de la santé entend procéder par la vulgarisation et la promotion des accouchements réalisés avec un encadrement médical exclusivement dans les structures sanitaires du pays. Aussi, par cette volonté exprimée par les autorités sanitaires du pays d’éradiquer cette pathologie récurrente sous nos cieux, Flavien Nzengui Nzoundou a exprimé son optimisme concernant cette campagne une fois lancée.

« La prévention de cet accident (fistule) est possible, par une bonne vulgarisation ainsi que de la promotion des accouchements dans les structures médicales. En encourageant également la pratique de la césarienne prophylactique, dans le but de minimiser les risques de fistules obstétricales au Gabon », a confié à GABONEWS Flavien Nzengui Nzoundou, ministre gabonais de la santé, des affaires sociales, de la solidarité et de la famille.

La plupart de femmes rurales accouchent généralement à la maison avec l'aide d'une matrone traditionnelle car les structures sanitaires sont très souvent éloignées ou dépourvues du nécessaire.

Le ministre a également relevé qu’ « outre la prise en charge des patientes par la caisse nationale d’assurance maladie, la vulgarisation et la promotion des accouchements dans les structures médicales ainsi que celles de la césarienne prophylactique réduirait considérablement les risques de fistules obstétricales au Gabon ».

Rappelons que la fistule obstétricale est une perforation de la paroi du vagin ou du rectum causé par un accouchement difficile. L’incontinence urinaire et même fécale en est la conséquence.

Un atelier axé sur la mise en œuvre d’une stratégie nationale cohérente en vue de l’éradication de ce phénomène se tient actuellement à Libreville, il s’achèvera ce vendredi 30 septembre 2011.

GN/MM/FB/11

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !