Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Les autorités sanitaires en guerre contre la mouche Tsé-Tsé - 16/11/2011 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les autorités sanitaires du Gabon, déterminés à éradiquer la mouche Tsé-Tsé, principal vecteur de la Trypanosomiase (maladie du sommeil), qui sévie encore dans plusieurs régions du pays. C’est au sortir d’un atelier sur l’élaboration d’un plan national d’éradication de la mouche Tsé-Tsé, que le ministère gabonais de la santé a organisé en collaboration avec le l’Institut d’Hygiène publique et d’assainissement, visant entre autre l’amélioration de la santé.

Le ministre de la santé a ainsi relevé que la trypanosomiase est l’unique maladie à transmission vectorielle, dont la distribution géographique est limitée au continent africain.

« Cette maladie constitue un grave problème de santé publique, d’où la volonté du gouvernement de la République de tout mettre en œuvre pour éradiquer les mouches Tsé-Tsé et partant, la trypanosomiase au Gabon », a ajouté Flavien Nziengui Nzoundou, ministre de la santé.

Aussi, le coordinateur de la campagne panafricaine pour l’éradication de la mouche Tsé-Tsé et la trypanosomiase (PATTEC), Hassane Mahamat Hassane présent aux assises de Libreville, est revenu sur la situation de la trypanosomiase humaine en Afrique (THA).
Selon lui, cette situation se caractérise par 55 millions de personnes exposées ; près de 400. 000 personnes infectées ; 30.000 personnes diagnostiquées, traitées et 100décès par jour.

Ainsi, de commun accord, toutes les parties ont convenu d’œuvrer ensemble pour bouter la mouche Tsé-Tsé et la trypanosomiase, hors du Gabon et en Afrique, un objectif qui ne peut être atteint que si les 38 pays de l’Afrique sub-saharienne, victimes de ces fléaux, mobilisent ensemble leurs ressources humaines, financières et échangent leurs expériences et connaissances.

GN/MM/FB/11

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !