Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Gabon : Près de 40% de nouveaux nés meurent au CHL faute de ‘‘respirateur'' - 14/01/2006 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Environ 40% de nouveaux nés meurent au Centre hospitalier de Libreville (CHL), la plus grande structure sanitaire du pays, faute de ‘‘respirateur'', un appareil qui permet de suppléer les poumons défaillants chez le bébé, a révélé le docteur Murielle Owono Megnier-Mbo du service de réanimation néonatale et néonatalogie du CHL, au cours d'un entretien avec GABONEWS.

Mercredi dernier, la Banque gabonaise de développement (BGD) a fait don d'un ‘‘respirateur'' (Babilog 8000 plus) au service de réanimation néonatale et néonatologie du CHL. Doté de plusieurs fonctions, il est facilement maniable et sans effets secondaires.
« L'acquisition de ce matériel nous permettra de diminuer efficacement la mortalité et la morbidité des nouveaux-nés, ainsi que des séquelles neurologiques et par conséquent un bénéfice économique », a affirmé le docteur Megnier-Mbo.
Cet appareil indispensable suppléera les poumons déficients des bébés qui présentent des difficultés respiratoires. Il envoie de façon régulière et contrôlée une importante quantité d'oxygène dans les poumons, indique t-on.
« 40% des nouveaux-nés hospitalisés au service de néonatologie meurent de prématurité, des infections et de détresse respiratoire par manque de ‘‘respirateur'' alors qu'on peut bien les sauver », a déploré le médecin.

Selon elle, les statistiques en 2004 révèlent que sur 6 920 naissances, il y a eu 6738 nouveaux-nés à terme et 182 prématurés. Parmi ces bébés, quelques 3600 (environ 51%) présentaient une pathologie nécessitant une prise en charge appropriée en unité de réanimation néonatale, en soins intensifs ou néonatalogie.
« Le manque de matériel spécifique à la réanimation néonatale a eu pour conséquence le transfert d'un tiers de ces nouveaux-nés dans d'autres structures sanitaires privées ou parapubliques où une caution variant entre 200 et 500 mille FCFA est exigée », a déclaré la néonatologue.
Elle a expliqué que 50% de bébés qui naissent chaque année au CHL nécessitent une prise en charge en réanimation néonatalogie, service opérationnel depuis avril 2004 avec une capacité de 22 places seulement.
Quelques 10 000 femmes, soit 700 environ par mois, accouchent chaque année au CHL, indique t-on.

« Avant 2004, les nouveaux-nés étaient pris en charge en pédiatrie, dans une petite salle de 10 places. On utilisait des cloches des ondes ou des lunettes, qu'on plaçait sur le nez des enfants. Le cas échéant, on plaçait la tête du bébé dans des enceintes pour qu'il respire avec plus d'efforts possibles, ce qui n'est pas commode du tout », a encore expliqué le Dr Megnier-Mbo, ajoutant que le service de néonatalogie a besoin de quatre ‘‘respirateurs'' pour un meilleur rendement.
Un ‘‘respirateur'' coûte environ 30 millions de FCFA, a-t-on appris. Le service de Néonatologie espère que d'autres bienfaiteurs l'aideront à s'en procurer.
« Cela ferait la joie du pédiatre, lorsqu'on sait que de nombreux bébés ont perdu la vie parce qu'ils ne pouvaient pas être mis sous ‘‘respirateur''», a estimé le Dr Megnier-Mbo, qui a vivement remercié les responsables de la BGD pour le geste humanitaire.

GN/JJS/AN/06

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !