Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Un lot de médicaments remis au Centre national de diabétologie pour renforcer le traitement - 15/11/2007 - Internet Gabon - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La dotation, remise à titre symbolique hier matin au CHL par le secrétaire général du ministère de la Santé publique, Jean-Baptiste Ndong Obiang, aura pour but d'aider à initier le traitement à l'hôpital chez les patients démunis pour une période de trois mois... AR une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies, notamment 61 /225M, votée le 20 décembre 2006, le 14 novembre de chaque année a été retenu comme journée mondiale du diabète. La manifestation prend effet dès cette année, avec un thème fort évocateur d'une réalité : "Le diabète chez les enfants et les adolescents".

Le Gabon s'est joint à l'ensemble des pays et des agences du système des Nations unies pour commémorer cet évènement qui sera déployé sur trois axes. Il s'agit d'une campagne d'affichage dans les centres de santé maternelle et infantile du Centre hospitalier de Libreville (CHL), Lalala, Awendjé, la Peyrie et Okala, ainsi que d'un dépistage gratuit de diabète et d'hypertension le samedi 17 novembre prochain dans les centres cités plus haut de sept à douze heures.
Hier déjà, cette série de manifestations a été lancée au centre national de diabétologie du CHL, au cours d'une cérémonie solennelle marquée par une remise de médicaments antidiabétiques. La dotation, remise parle secrétaire général du ministère de la Santé publique, en lieu et place du ministre d'Etat PauIette Missambo, empêchée, aura pour but d'aider à initier le traitement à l'hôpital, chez les patients démunis, pour une durée de trois mois.

Ce qui, comme l'a souligné le S.G, constituerait pour les bénéficiaires une épargne de 50.000 francs par mois.
Le lot est constitué de trois cents boîtes d'insuline Actrapid HM, deux cents paquets, d’insuline Mixtard 30, deux mille seringues à insuline et deux cents boites de 100 comprimés de Metformine 850.

"C'est le lieu de remercier vivement tous les partenaires pour leur appui constant dans cette lutte, a savoir l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Lions club et les laboratoires Sanofi Avenus. Je saisis cette occasion pour encourager la mise en place et / ou la redynamisa6on d'associations nationales ou régionales de lutte contre le diabète" a souligné Jean-Baptiste Ndong Obiang.

Le Dr. Eric Bayé, directeur du Programme national de lutte contre le diabète et les maladies cardiovasculaires, a émis le voeu que les maladies chroniques due sont l'hypertension artérielle et le diabète puissent faire l'objet de gratuité dans leur prise en charge et, surtout, en ce qui concerne les médicaments par la création d'une banque à insuline, antidiabétiques et hypertenseurs. Ce serait, selon lui, la seule solution pour enrayer la morbidité.

En Afrique, selon les estimations faites par Dr. Lucille Imboua Niava, représentant par intérim de l'OMS et coordinatrice de l'équipe interpays d'Afrique centrale, la fréquence du diabète est évaluée entre 1% et 6% de la population subsaharienne et 6% et 10% en Afrique du sud.

Au Gabon, le nombre de diabétiques, estimé à 2% de la population totale, est en nette croissance, et le coût d'une hospitalisation en termes de dépense de santé, à savoir médicaments indispensables, seringues, bandelettes, est relativement élevé, surtout pour les enfants, qui sont tous sous insuline.

Source : Journal L'Union Plus du 15/11/2007

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !