Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Gabon : fin de la caravane des puéricultrices du Gabon dans le Komo Mondah. - 15/12/2007 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’association des puéricultrices du Gabon (APUERGA) a clôturée samedi, sa caravane consacrée à la sensibilisation sur la nutrition des jeunes enfants et à la distribution des moustiquaires imprégnées, dans le département du Komo Mondah (Estuaire) a appris GABONEWS. Crée le 15 décembre 2006, suite à une volonté des sages femmes puéricultrices à devenir une force de travail indéniable pour le pays, l’Apuerga (association des puéricultrices du Gabon), poursuit son bonhomme de chemin, après Libreville au mois de juin dernier, elle se déploie désormais à l’intérieur du pays, notamment dans le canton Mbè, dans la province de l’Estuaire, où elle vient de séjourner six (6) jours durant dans le cadre d’une caravane de sensibilisation nutritionnelle et d’éducation sanitaire. Les mères de familles des villages Mebba, Atanga, Akok, et Ngoundji ont bénéficié lors de ce passage, d’un don de moustiquaires imprégnées et des démonstrations nutritionnelles sur l’alimentation des enfants de 0 à 5 ans.

Le but de cette mission étant d’assurer le suivi nutritionnel et médical des jeunes enfants en milieu rural.
Conduite par leur présidente Charlotte N’no Nzeng, les femmes de l’Apuerga se réjouissent du déroulement de cette mission qui leur a permis de toucher la presque totalité des familles du canton Mbè avec à la clef, des mamans de plus en plus édifiées sur l’alimentation et le suivi médical de leur progéniture.
Charlotte N'no Nzeng a tout de même émis le souhait de voir l’ouverture d’une filière de puériculture à l’université des sciences de Libreville afin de susciter des carrières dès le bas âge dans ce domaine, chez les jeunes.

GN/MM/DCD/07

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !