Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Gabon : les centres de santé de Libreville débordés par l’affluence des malades - 21/07/2008 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Depuis la fermeture des urgences du Centre hospitalier de Libreville, jeudi dernier, pour cause de travaux de réhabilitation, les dispensaires et autres cabinets de santé de la capitale gabonaise affichent complet au point d’être débordés par les malades, a constaté GABONEWS.

Les conséquences de la fermeture des urgences du Centre hospitalier de Libreville se font déjà ressentir auprès des populations, ces dernières sont obligées de se rabattre du coté des dispensaires et autres centres de santé privés malgré le coût des consultations parfois élevé.

Pour les personnels soignant du centre de santé de Glace, ette situation donne du travail supplémentaire.

« Voyez-vous, moi je recevais en moyenne 15 malades par jour, depuis quelques jours, je travaille en continue du matin au soir, du fait de nombre croissant de malades qui a doublé, voire triplé. Puisqu’ils sont malades, nous sommes obligés de nous occuper d’eux. II faut satisfaire tout le monde », a déclaré Dr Josiane M.

Seulement, pour certaines couches de la population, cette situation est difficilement supportable.

« Je pense que nous les pauvres nous allons mourir, car où allons nous trouver de l’argent pour consulter un médecin dans ces structures où tout est payant, vous voyez, plusieurs personnes sont obligées, depuis quelques temps de se tourner vers les médicaments vendu au marché, ce qui n’est pas bien, il faut que le ministre de la Santé fasse quelque chose », a lancé Julien Ngoye, patient au Centre de santé de Glace.

Rappelons que les urgences du Centre hospitalier de Libreville resteront fermées pendant trois mois, tel qu’annoncé par Max Limoukou, directeur général de cette structure sanitaire, la plus importante du pays.

GN/MM/DCD/08
Par: Murielle MENDOUA

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !