Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Côte d`Ivoire : lutte contre l’hépatite B/ L’OMS lance un appel à la vaccination de tous les bébés - 27/08/2008 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) rappelle que la vaccination des bébés est le meilleur moyen de lutter contre l’hépatite B, une maladie très contagieuse dont le traitement n’est pas encore disponible. L’hépatite B est une infection virale qui attaque le foie, y cause une maladie chronique grave qui peut conduire à la mort. Près de 2 milliards de personnes dans le monde portent le virus, et plus de 350 millions vivent avec une maladie chronique du foie due à ce virus, indique l’Oms dans un communiqué dont GABONEWS s’est procuré copie.

Le virus est transmis par contact avec le sang ou d’autres fluides d’une personne infectée, mais pas par simple contact par la peau. Toutefois, le virus est très contagieux - 50 à 100 fois plus que le VIH, le virus responsable du Sida.

De plus, contrairement au VIH, il peut survivre hors du corps d’un malade pendant au moins 7 jours.

Par ailleurs, «il n’existe pas de traitement spécifique de la maladie. Les soins se limitent à maintenir un confort et à remplacer les fluides perdus en vomissant ou par les diarrhées», selon l’Oms.

Mais la maladie peut-être prévenue par un vaccin qui est efficace à 95%, surtout s’il est dispensé aux bébés, 24 heures après leur naissance, affirme l’Oms, qui préconise la vaccination de tous les enfants et adolescents de moins de 18 ans, ainsi que les groupes à risque de tous âges.

GN/AEO/DCD/08
Par : Alexise Evelyne Ouédraogo

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !