Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Gabon : Le Premier ministre dénonce la non observation du service minimum au CHL de Libreville - 11/02/2009 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le premier ministre, Jean Eyéghé Ndong en visite ce mercredi au centre hospitalier de Libreville (CHL) paralysé par une grève des agents, a dénoncé la non observance du service minimum, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS.

Le Chef du gouvernement a stigmatisé ce non respect de la loi, martelant que « les agents en grève bafouent l'autorité de l'Etat ».
«Des décès sont enregistrés du fait d'un manque de service minimum », a affirmé le premier ministre gabonais qui, sans préciser le nombre de ces décès, a indiqué que seuls une dizaine de services sur les quelques quarante que compte le CHL assurent actuellement le service minimum.
« C'est un constat malheureux et même dramatique », a regretté le premier ministre, qui a exhorté les agents à une prise de conscience professionnelle. «Nous déplorons que la situation perdure malgré les nombreuses négociations», a-t-il déclaré.
M. Eyeghé Ndong a demandé aux agents en grève d’observer l'éthique de leur profession, au-delà des préoccupations.

M. Idriss Ngari, le ministre de la Santé publique, a réaffirmé que le service minimum souhaité depuis les débuts des négociations est inexistant et qu’au-delà de 18 h, peu de services sont opérationnels du fait de l'absence des paramédicaux, alors que dans les formations hospitalières publiques de l'intérieur du pays, le service minimum est assuré.
A Libreville, de nombreux patients s’adressent désormais aux structures de santé privées qui enregistrent une forte fréquentation ces derniers jours.
La grève des agents de la santé au Gabon, a débuté le 12 janvier dernier. Les principales revendications du Syndicat national du personnel de la santé (SYNAPS) -l'un des syndicats du secteur de la santé– ont trait au paiement de l'indemnité de logement et de la prime hospitalière.
Selon Apollinaire Moukila, conseiller en communication du ministre de la Santé, qu’a interrogé GABONEWS, les grévistes seraient entrés en possession de la prime de logement revendiquée. « C'est une avance, et pourtant… », s’est – il lamenté.

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !