Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de lutte contre le sida : deux jours de dépistage gratuit au Centre de Traitement Ambulatoire de de Port-Gentil - 04/12/2009 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

A l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le Sida, le 1er décembre, le Centre de Traitement Ambulatoire (CTA) a servi de cadre à une opération de dépistage volontaire et gratuit, déroulée pendant deux jours, a constaté GABONEWS. C'est le gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Gaspard Nang-Ella qui a présidé, jeudi dernier, les activités de lancement de cette opération à laquelle assistait le Directeur régional de la Santé maritime, Dr Marie Louise Séfu Massamba, au Centre de Traitement Ambulatoire de Ntchengué dans la capitale économique gabonaise.

Les populations de Port-Gentil se sont massivement associées à la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Syndrome immunodéficience acquis (SIDA).

Sous la présidence du gouverneur de l’Ogooué-Maritime, Gaspard Nang Ella qui avait à ses côtés le directeur régional de santé maritime, Dr Marie Louise Séfu Massamba, le médecin chef du CTA, Dr Mbéty et plusieurs chefs de services rattachés aujourd’hui au ministère de la santé.

Au cours de la visite guidée de cette structure, pilotée par le Docteur Mbéty et dont les clefs avaient été livrées en 2005, le gouverneur a marqué des arrêts aux stands de tri où le personnel de santé, appuyé par les volontaires de l’antenne provinciale de la Croix rouge, distribuait les numéros d’ordre et les préservatifs.

Puis, avant de se rendre successivement au laboratoire où étaient effectués les prélèvements et au bloc administratif, il a d’abord procédé, à la salle de réunion, à la remise symbolique d’emballages de médicaments antirétroviraux, des réactifs et des préservatifs octroyés par le ministère de la Santé, des Affaires Sociales, de la Solidarité et de la Famille.

Les salles de consultation, d’hospitalisation et la pharmacie ont reçu également la visite de la délégation dont certains membres ont saisi la balle au bond pour connaître leur statut sérologique.

D’après le Dr Mbéty, depuis son ouverture à ce jour, le CTA de Port-Gentil a déjà effectué mille deux cents (12 000) dépistages parmi lesquels 3025 cas se sont révélés positifs. Les femmes occupent le haut du tableau avec 70% des séropositifs contre 30% d’hommes. A ce jour, 2200 personnes dépistées positives sont enregistrées dans les services du CTA, alors que 1800 ont bénéficié d’antirétroviraux. Aujourd’hui, 825 malades sont sous traitement.

Un sombre tableau qui a amené le Directeur régional de la Santé à lancer un appel aux populations afin qu’elles se fassent dépister. Car, a-t-elle dit, en connaissant son statut sérologique, non seulement on se protège mais on protège aussi les autres.

Elle a appelé à une prise de conscience collective sur le danger que représente la pandémie sur la société. En l’absence d’un remède éliminant complètement le virus, Dr Marie Louise Séfu a conseillé aux uns et aux autres de s’embarquer dans les trois bateaux que sont l’abstinence, le préservatif et la fidélité.

On rappelle que l’Etat subventionne les antirétroviraux et accorde la gratuité du dépistage aux élèves, retraités, femmes enceintes (salariées ou non), chômeurs, etc. Les salariés déboursent 2500 francs.

Dans son discours relatif à la Journée mondiale de lutte contre le Sida, le ministre de la Santé avait mis un accent particulier sur la détermination et l’engagement du Chef de l’Etat, à s’impliquer personnellement dans le processus de lutte contre cette épizootie pour le bien-être de tous ses compatriotes.

GN/ON/MS/RA/DCD/09

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !