Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

CNAMGS ET SEVAMED : les médecins marocains et gabonais en conférence scientifique au CHUA et la signature du partenariat - 11/12/2017 - Gabonews - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les médecins marocains et gabonais ont communément animé une conférence scientifique au Centre Hospitalier Universitaire d’Agondjè (CHUA) après les activités médico-chirurgicales de neurochirurgie qui ont eu lieu du 04 au 07 décembre à Libreville. Une conférence de presse durant laquelle les spécialistes ont partagé les expériences des uns et des autres qui ont bénéficié aux médecins stagiaires au Chua. Aussi, était-il question de la signature de la convention entre le Service d’Evacuation Médicale Internationale (Sevamed), filiale de la Polyclinique de Rabat et la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs) du Gabon.

Traitement des tassements vertébraux et le Spondylolisthésis sont quelques thèmes qui ont été abordés lors des différentes communications scientifiques. Lesdites communications ont eu lieu au Centre Hospitalier Universitaire d’Agondjè (CHUA) par les médecins marocains et gabonais. Ils étaient aussi nombreux, les médecins, les auxiliaires de santé et bien d’autres à s’intéresser à la conférence scientifique relative au système nerveux, colonne vertébrale, traitement opératoire de la douleur et bien d’autres pathologies. Les médecins marocains, à l’invitation de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale(Cnamgs), et gabonais ont assuré avec brio, leurs consultations et interventions pour le bonheur des patients qui ont fini par témoigner. Le Professeur Mostafa Fadli, spécialiste en neurochirurgie et les autres médecins qui l’accompagnent, ont au cours de leurs différentes communications, expliqué que « plutôt on reconnait la maladie, mieux on la traite ». Le neurologue, poursuit-il, doit être à l’écoute du patient pour bien le traiter.

La question de la signature de la convention entre le Service d’Evacuation Médicale Internationale (SEVAMED), filiale de la Polyclinique de Rabat et la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (Cnamgs) du Gabon était aussi d’actualité. Elle était attendue depuis plus d’un an et a finalement eu sa concrétisation du 04 au 07 décembre 2017 au CHU d’Agondjè. Les deux partenaires ont exprimé leur satisfaction et ont salué cette coopération Sud-Sud entre le Royaume chérifien et le Gabon. « Nous initions une coopération scientifique avec le groupe Sevamed. Les consultations médicales étaient précédées de la réception du matériel chirurgical, utile aux interventions » nous dit le Docteur Biteghe, neurochirurgien, et Chef de l’équipe neurochirurgicale au Chua. Il a tout de même saluer l’expertise des médecins marocains et surtout leur étroite collaboration.

La partie marocaine de sa part, se satisfait de ce partenariat entre le groupe Sevamed et l’Acnamgs. Cette signature, qui officiellement, a eu lieu le jeudi 07 décembre 2017, est une preuve que la coopération Sud-Sud est aussi bénéfique pour les pays africains. Voir cette collaboration se perpétuer, c’est là aussi le souhait émis par la partie marocaine.

Pour la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), les activités médico-chirurgicales de neurochirurgie qui ont eu lieu du 04 au 07 décembre à Libreville et la signature du partenariat avec le groupe Sevamed, ont été un succès. Honnêteté intellectuelle oblige, la Direction générale de l’Acnamgs a salué le savoir-faire des médecins marocains. Un savoir-faire, qui selon le représentant du Directeur général empêché, a permis que certaines pathologies pour lesquelles le Gabon évacue les patients, soient traitées sur place à Libreville. Aussi, faut-il le souligner, le représentant du Directeur général, va-t-il rappeler les missions essentielles de l’Acnamgs : « La couverture du risque santé ; et dans notre panier de soins, il existe une rubrique des évacuations sanitaires. Elle s’invite d’une part à la formation postuniversitaire des médecins par leur renforcement des capacités opérationnelles, et d’autre part, à l’équipement pour que certaines technologies pour être catalyseur de la bonne médecine ».

La Direction du Centre hospitalier universitaire d’Agondjé s’est réjouie de la franche collaboration entre les médecins marocains et gabonais. Ce qui pour le représentant du Directeur général du Chua « est une parfaite illustration de la coopération Sud-Sud qui mérite d’être renforcée au bénéfice des populations gabonaises ». Aussi, ne va-t-il pas manqué de souligner l’importance de l’Acnamgs qui a permis le renforcement du plateau technique du centre hospitalier, en terme de neurochirurgie et en ressources humaines. Il reste persuadé que l’activité neurochirurgicale se poursuivra au sein du Chu d’Agondjè. Une note d’espoir pour les neurochirurgiens gabonais et leurs patients.

Martial TSONGA MBICKA

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !