Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Le Gabon élu pour la seconde fois, membre du conseil exécutif de l’OMS - 26/05/2018 - Le nouveau Gabon - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

(Le Nouveau Gabon) - Cela constitue à n’en point douter, un réel motif de satisfaction pour les autorités gabonaise. Le pays a été élu, ce 25 mai 2018, pour la seconde fois, membre du conseil exécutif de l’Assemblée mondiale de la santé, en marge de la 71ème Assemblée mondiale que Genève abrite depuis près d’une semaine.

En accédant à cet organe décisionnel suprême de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), cette nomination vient davantage rehausser l’image du Gabon à l’international, notamment sur le plan sanitaire. A cet effet, le Directeur général du programme des investissements et des équipements au ministère de la santé, Martin Essono Ndoutoume, devient membre titulaire du conseil exécutif au nom du Gabon avec pour suppléant, le Dr Ange Mimbinzou Mouele.

Il faut noter que cette élection du Gabon au conseil exécutif de l’Assemblée mondiale intervient pour la deuxième fois depuis la création de cette instance, il y a 70 ans. Le ministre d’Etat à la Santé et la Famille, Me Denise Mekam’ne qui a conduit la délégation gabonaise à Genève en sort honorée, à travers cette victoire diplomatique.

Pour rappel, le conseil exécutif de l’OMS est constitué de 34 pays membres. Il donne suite aux décisions et politiques de santé arrêtées par l’Assemblée mondiale et jouit d’une double fonction à savoir : celle que l’Assemblée mondiale décide de lui confier spécialement, et celle que le conseil exécutif assume en tant qu’organe exécutif, notamment dans la préparation de l’ordre du jour des sessions de l’Assemblée annuelle.

Par ailleurs, la 71ème Assemblée de la santé à Genève a également été l’occasion de donner des prix aux Fondations et Instituts du monde qui œuvrent pour sauver des vies humaines. La Malaisie pour sa technique d’asticothérapie pour « soigner les plaies des diabétiques » a reçu le prix du Dr Lee, ex DG de l’OMS, décédée il y a 10 ans en pleine Assemblée Mondiale de la santé.

La Fondation des soins palliatifs du Costa-Rica, la Fondation des Emirats Arabes Unis pour la santé, l’Institut coréen pour l’innocuité des médicaments et la gestion des risques ainsi que l’association d’Aide des personnes atteintes des cancers en Algérie, ont tour à tour été récompensés. L’OMS a également célébré Nelson Mandela pour sa lutte contre la tuberculose et le Sida. Un prix Mandela a été proposé par le groupe africain à l’OMS.

Stéphane Billé

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !